Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Politique intérieure

Pouvoir du parti, pouvoir de l’Etat

Le 22 février, le Bureau Politique du PCC, présidé par HU Jintao, a fixé au 25-27 du mois la tenue du Plénum du Comité central du parti, nécessaire dans le système avant les sessions du Congrès national populaire (CNP) et de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC) au début de mars.

Trois points au moins étaient à l’ordre du jour le 22 février : le vote du rapport de travail du gouvernement qui sera soumis en mars au CNP pour approbation définitive ; la liste des responsables du gouvernement et de la CCPPC qui devront être confirmés respectivement par le CNP et par le Comité National CCPPC ; enfin la réforme du système administratif et un plan de restructuration des ministères du gouvernement central. Les deux derniers points pourront être à nouveau discutés les 25-27 février par le plénum du Comité central.

Ces procédures, qui concernent vraiment le sommet du pouvoir en Chine, illustrent ce qu’on appelait autrefois la « dictature » et aujourd’hui la « direction du parti ».


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Questions sur les origines uniques de la civilisation chinoise

Zhang Sizhi, la voix des avocats chinois s’est éteinte

Radicale volte-face intérieure et signes d’apaisement de la querelle stratégique avec l’Occident et les États-Unis

Du risque d’instrumentaliser la lutte contre l’épidémie à des fins politiques

La proximité avec Vladimir Poutine en question. Vifs débats internes