Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Chine - monde

Premier exercice militaire de l’OCS en Russie

Organisé conjointement par l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) et le Pacte de sécurité collective de la CEI, l’exercice intitulé "Mission de paix 2007" se déroulera entre le 9 et le 17 août en Russie, dans la région militaire de l’Oural. Les six pays membres de l’OCS vont mobiliser au total plus de 5.000 soldats pour cet exercice.
Selon l’Agence Chine nouvelle, 46 avions de l’Armée de l’air chinoise (PLAAF) vont participer à cet exercice, parmi lesquels on compte des chasseurs J-10 et des chasseurs-bombardiers JH-7. Une dizaine de missiles de croisière seront tirés par l’Armée russe.
Avec cet exercice militaire "anti-terroriste", l’OCS fait un grand pas vers une alliance politico-militaire. L’ampleur des moyens utilisés et les efforts de communication déployés par la Russie et la Chine illustrent la détermination des deux pays de marquer leur présence en Asie centrale.
Par ailleurs, la Chine semble avoir définitivement tourné la page du non-alignement, sa doctrine militaire et diplomatique phare héritée de l’époque Mao. Le resserrement des liens militaires entre les 6 pays membres de l’OCS avec un co-leadership russo-chinois pourrait modifier durablement la configuration stratégique de la vaste région eurasiatique, de l’Oural à l’Océan pacifique.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

En Europe de l’Est et à Berlin, Li Keqiang manœuvre pour désamorcer la crainte du « péril jaune »

Le G7 au Québec et l’OCS à Qingdao, les deux pôles rivaux du monde

Sous la « tempête Trump », les illusions chinoises de la Chancelière

La crise iranienne, une aubaine pour la Chine ? Et l’Europe ?

Visite de Li Keqiang au Japon. Les lignes bougent-elles ?