Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Politique intérieure

Préparation du XVIIe Congrès : une réunion longue et de haut niveau

Un séminaire de six jours a rassemblé à Pékin, du 2 au 7 février, de hauts responsables des ministères et des provinces, pour une réflexion idéologique et d’action proche des thèmes du « groupe de Shanghai », en préparation du XVIIe Congrès du parti prévu à l’automne.
Les Œuvres choisies de JIANG Zemin et les « Trois représentativités » étaient au centre des discussions sur « un climat sain » d’ici au Congrès. Le vice-président ZENG Qinghong était présent et à prononcé l’important discours de clôture sur ces thèmes.
Parmi les autres personnalités citées, on trouvait LI Changchun, LUO Gan et WU Guanzheng. HU Jintao était absent en raison de sa tournée en Afrique.
Les récentes rumeurs sur la composition du futur leadership de l’Etat-parti coincident avec cette manifestation d’une ampleur inhabituelle. Au Bureau politique, « les Shanghaiens » paraissent sur la défensive. ZENG Qinghong lui-même manoeuvrerait pour avoir mieux qu’un poste aux pouvoirs limités, président de la seconde assemblée par exemple, ou président de la République, postes qui lui seraient offerts actuellement.
Cette réunion de haut niveau pourrait avoir été organisée autour du vice-président et du groupe de Shanghai, fidèles de l’ex-président JIANG Zemin. Ces derniers ont bien besoin de serrer les coudes, de montrer leur influence au sommet, ou de l’élargir.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Le foisonnement affairiste d’Internet, la prévalence du Parti et l’exigence de loyauté

A Hong Kong, Pékin réforme la loi électorale, durcit la gouvernance et élimine la mouvance démocrate

Au Zhejiang, la pensée marxiste de Xi Jinping tente la mise aux normes du marché à l’aune des « caractéristiques socialistes »

A Hong-Kong, la mémoire de Tiananmen met à l’épreuve la patience du parti

De Deng Xiaoping à Hua Guofeng, l’itinéraire d’un despote