Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Chine - monde

Quand les moteurs du développement se grippent

L’usine du monde souffre de la crise mondiale. Les produits chinois se vendent moins bien et les exportations chutent. En novembre et pour la première fois depuis 1999, le chiffre des ventes à l’étranger a baissé en valeur absolue (- 2%) par rapport à l’année précédente. Un chiffre alarmant quand on sait que depuis plus de 15 ans le volume des exportations augmente régulièrement d’une croissance à deux chiffres. Octobre avait encore vu une augmentation de près de 20% des exportations chinoises. Simultanément les investissements directs étrangers (IDE), l’autre moteur de la croissance, ont également reculé de plus de 35% en novembre.

Du coup les prévisions alarmistes sur le niveau de l’emploi, gage de stabilité sociale que le gouvernement surveille comme l’huile sur le feu, et sur « un atterrissage brutal » de l’économie fusent de toutes part. Dans le sud de la Chine des milliers d’usines ont fermé. Des grands groupes chinois ou étrangers révisent leurs commandes à la baisse ou les annulent. Dans les grands centres urbains, où le chômage est au moins trois fois plus élevé que ne le disent les chiffres officiels, on assiste à un flux de retour vers les campagnes des travailleurs migrants. La vieille hantise de l’équilibre population - ressources resurgit, exprimée par Hu Jintao lui-même qui multiplie les mises en garde : « la Chine est placée sous tension de sa forte démographie, de ses ressources limitées et des graves problèmes d’environnement. Il est urgent d’accélérer les réformes de notre schéma de croissance ».

Un constat qui pourrait être étendu à la situation mondiale, tant il est vrai que la rupture des fragiles équilibres chinois, mis à mal en par une croissance débridée, d’insondables gabegies et l’incapacité à remettre en cause les anciens schémas de développement, pourrait bien préfigurer l’état futur de la planète, elle aussi écrasée par sa démographie, le gaspillage des ressources et la pollution.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

En Europe de l’Est et à Berlin, Li Keqiang manœuvre pour désamorcer la crainte du « péril jaune »

Le G7 au Québec et l’OCS à Qingdao, les deux pôles rivaux du monde

Sous la « tempête Trump », les illusions chinoises de la Chancelière

La crise iranienne, une aubaine pour la Chine ? Et l’Europe ?

Visite de Li Keqiang au Japon. Les lignes bougent-elles ?