Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Taiwan

Quemoy, de la guerre au tourisme

Le 7 décembre dernier, un premier groupe de 55 touristes chinois, de la province voisine du Fujian, a été accueilli avec des fleurs sur l’île, très fortifiée dans le passé, de Quemoy. Cette île “taiwanaise” (Jinmen en chinois), visible depuis le continent, a été l’objectif d’une intense bataille entre communistes et nationalistes en 1949 et de fréquents tirs d’artillerie de l’APL dans les années cinquante. Elle vient d’être ouverte au tourisme des continentaux au grand plaisir de ses habitants, par suite d’un nouvel accord Pékin-Taipei sur ce point.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

« L’incident du Vendémiaire », une fébrilité chinoise

Le « Taïwan Relations Act » et les illusions du statu-quo

Les défis de l’obsession réunificatrice

Tsai Ing-wen à la peine. Sous la vigilance de Pékin, le paysage démocratique de l’Île évolue

Taiwan à la recherche d’un nouveau soft-power