Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Société

Reprise des accidents industriels et miniers

Le gouvernement central s’est inquiété, mi-novembre, de la reprise des accidents dans les mines. Le Comité de la sécurité du travail demande des enquêtes sur les causes des catastrophes et des sanctions en cas de corruption ou de négligences. Ces procédures doivent être plus rapides et leurs résultats doivent être publiés “au moins dans quelques cas les plus graves”.
L’agence Xinhua a cité, en particulier, l’explosion d’un réservoir de pétrole au Xinjiang le 28 octobre (13 tués), le coup de grisou dans la mine de charbon Jiaojiazhai de Datong (Shanxi) le 5 novembre (47 tués) et le feu de mine à Nanshan (canton de Linshi, au Shanxi encore) le 12 novembre (mort de 34 mineurs).
De janvier à octobre, l’Administration d’Etat de la Sécurité du travail a enregistré plus de 530.000 accidents de toutes sortes en Chine et 92.430 victimes. Son Comité demande des mesures immédiates et, en particulier, l’interdiction de toute nouvelle petite mine de charbon. Mais on sait que dans ce domaine l’administration centrale n’est pas toujours obéie.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Le très faible enthousiasme pour la « politique des trois enfants »

Mise aux normes des écoles privées. Une page se tourne

Premières alertes de la crise démographique annoncée

La Chine et l’embouteillage du canal de Suez

Les tribulations du « Crédit social ». Du redressement éthique à la mise aux normes politique