Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Editorial

Trois processus électoraux en même temps, un seul objectif

Dans cette période de renouvellement complet des organes du pouvoir en Chine, trois processus nationaux sont maintenant en cours en même temps : les Comités du parti (détenteurs du pouvoir à tous les niveaux), les Congrès populaires (assemblées uniques à chaque échelon) et les délégués au XVIIe Congrès du PCC (qui approuvera les orientations et la liste de dirigeants au sommet, à l’automne 2007).

Pour les Comités et Secrétaires du parti dans chaque province, les nominations vont bon train : il s’agit d’entériner une décision déjà prise en haut, voire de reconduire le Secrétaire en place, comme au Tibet, Xinjiang, Yunnan, Hunan, Anhui, Jiangsu, Liaoning, etc. A cet échelon, une innovation est de limiter le nombre des Secrétaires adjoints à deux (le Gouverneur ou Maire et le responsable des affaires internes du PCC).

Pour les Congrès populaires, on a donné une certaine publicité, notamment à Pékin, à l’élection aux assemblées locales (cantons, districts) élues par la population. Quelques retouches aux habitudes permettent de parler de “démocratie”, parce qu’il y a un peu plus de candidats que de postes à pourvoir, par exemple. Mais il faut l’approbation du parti (local) pour être candidat et aucune organisation hors PCC ne peut vraiment s’en mêler. Au-dessus de ce niveau, il s’agit d’élections indirectes, ce qui est un autre exercice. Le Congrès national populaire qui en résultera sera représentatif sur le plan sociologique et 100% conforme aux choix du PCC sur le plan politique.

Pour la désignation des délégués au XVIIe Congrès, la Commission Organisation du Comité central vient d’annoncer la circulaire de base. Dans les 38 “unités électorales” concernées, 2.220 délégués seront nommés avant juin 2007, dont 70% de dirigeants et cadres supérieurs et 30% venant “de la base”. La circulaire donne quelques indications sur la proportion souhaitée d’ouvriers, de paysans et de professionnels, ainsi que des femmes, des minorités ethniques et des entreprises ou organismes privés.

L’élection des délégués doit passer par cinq étapes : nomination des candidats (sic), vérifications de leurs références, annonce publique des candidatures, présentation des listes retenues (15% de plus que de délégués à choisir) et vote final. La tâche des délégués au Congrès du parti sera, en particulier, de consacrer le renouvellement complet des comités PCC et des assemblées populaires, surtout au niveau des provinces et à l’échelon national (Comité central et assemblée nationale). L’autorité de la direction actuelle en dépend.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Dans le sillage scabreux des routes de la soie

Dialogue de sourds à Singapour

Le système Xi Jinping. Resserrer le pouvoir, renforcer la capacité de contrôle politique du Parti. Redresser les comportements

Le brouillard stratégique de la relation Tokyo – Pékin – Washington

Xi Jinping change les codes et s’installe pour durer