Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Politique intérieure

Un exemple de « répression légale » en Chine

GAO Zhisheng, avocat pékinois protestataire qui commence à être connu, aurait été arrêté le 22 septembre par des policiers en civil, sans explications à son entourage.

Dans les jours précédents, la police l’aurait menacé d’emprisonnement s’il publiait une lettre ouverte ou une déclaration quelconque. Le 12/09, GAO avait en effet signé une lettre ouverte au Congrès américain, exhortant celui-ci à aider le changement en Chine en soutenant des médias libres et l’ouverture d’Internet. Ce texte a été rendu public le 21 septembre par une publication du Falun Gong.

Avocat et polémiste courageux, GAO Zhisheng a heurté de front depuis 2002 les autorités locales et centrales sur des sujets légaux et sociaux. Il a également critiqué la répression contre le Falun Gong. Il avait fini par être condamné le 22 décembre de l’an dernier à trois ans de prison avec sursis de cinq ans et à un an de privation de ses droits civiques. Sous ce régime, il est interdit d’expression en public, sous quelque forme que ce soit. Mais GAO a l’expérience des interdits et de la prison sur des terrains où le régime tente de faire de la « répression légale ».

(voir Questionchine.net, rubrique « politique intérieure », 14 octobre et 26 décembre 2006)


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Faces cachées et risques de la mise au pas des groupes numériques

Le foisonnement affairiste d’Internet, la prévalence du Parti et l’exigence de loyauté

A Hong Kong, Pékin réforme la loi électorale, durcit la gouvernance et élimine la mouvance démocrate

Au Zhejiang, la pensée marxiste de Xi Jinping tente la mise aux normes du marché à l’aune des « caractéristiques socialistes »

A Hong-Kong, la mémoire de Tiananmen met à l’épreuve la patience du parti