Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Taiwan

Une coalition nouvelle DPP-PFP est-elle possible ?

Face à une opposition Kuomintang-People’s First party (PFP) majoritaire au Yuan législatif, le président CHEN Shui-Bian et le parti indépendantiste DPP sont dans l’impasse pour quatre ans. Cependant, leur véritable adversaire est le Kuomintang qui a gagné des sièges et qui commande environ 80 députés. Le PFP en revanche a perdu une douzaine de siège et l’effectif de son groupe parlementaire est tombé à 34. Les relations entre les deux partis d’opposition et leurs leaders (Lien Chan et James Soong Chu-Yu) sont devenues rancunières et discordantes. Tels sont les faits.
Y a-t-il place, dans une telle situation, pour un renversement d’alliance, c’est-à-dire pour une coalition de gouvernement entre le DPP et le PFP ? Par ce biais le DPP, qui détient le pouvoir exécutif jusqu’en 2008, trouverait l’appui d’une majorité parlementaire qu’il avait tant espéré pendant la dernière campagne électorale. Il pourrait appliquer au moins une partie de son programme. Le PFP de son coté sortirait de l’ombre du Kuomintang et retrouverait une grande influence. Il pourrait devenir le pivot de la politique taiwanaise.
Il semble en fait qu’un tel retournement hante bien des esprit dans la classe politique à Taipei. On en parle en coulisse et on en soupèse les difficulté. La plus grande serait pour certains leaders DPP d’accepter le report au-delà de 2008 de toute initiative indépendantiste spectaculaire.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Le DPP secoué par les élections locales. Retour des Chiang. La nébuleuse des « Indépendants », troisième force potentielle

Risques de conflit dans le détroit de Taïwan. Le durcissement chinois face à la rupture démocratique

A l’ombre de Pékin, un « Double Dix » à l’esprit de résistance

L’inflexible détermination de Pékin et la résistance des taïwanais

A propos du possible renouveau d’un important contrat industriel français à Taïwan