Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Chronique : derniers articles publiés.

Les braises mal éteintes des rancoeurs sino-japonaises

Alors que les échanges sino-américains sont engagés sur des montagnes russes inédites dans l’histoire récente dont les secousses ont récemment été accélérées par les volte-face stratégiques de Donald Trump , la relation entre Tokyo et Pékin est sans surprise et par contraste sur une trajectoire presque uniformément de défiance réciproque.
Non pas qu’au cours des 72 années de l’après-guerre aucun homme politique chinois ou japonais n’ait tenté un apaisement des tensions. A la fin du XIXe siècle, avant même que les relations entre les deux rivaux ne s’enveniment pour longtemps , en Chine, un mouvement éclairé mené par Li Hongzhang avait, en 1871, signé avec le Japon le traité d’amitié et de commerce de Tianjin. (...)

Le long chemin d’intégration des Chinois en France

L’affaire est assez rare pour qu’on la mentionne. Le 29 mars, à Pékin, lors d’une conférence de presse de routine, le Waijiaobu a répondu à la question d’un journaliste sur la mort à Aubervilliers de Liu Shaoyao un ressortissant chinois âgé de 56 ans, tué par la police le 26 mars dans la soirée.
Alors que la famille de la victime et son avocat évoquent un bavure policière, les membres de la brigade anti-criminalité alertée par un voisin disent avoir été agressés par la victime qui, munie d’une paire de ciseaux, aurait blessé un policier au moment où il pénétrait de force dans l’appartement.
Rares violences entre policiers et Chinois.
Lundi 27 mars, lendemain du drame, une manifestation de plus d’une centaine (...)

La percée de BYD en France

Le 24 mars, un article du magazine Caixin faisait état du projet d’investissement de 10 millions d’€ à Beauvais par le constructeur chinois BYD pour la création sur 3,5 hectares d’une usine d’assemblage de bus électriques employant 100 personnes dont la capacité de production atteindrait 200 unités par an à partir de 2018.
S’il est vrai que certains investissements chinois prêtent à la critique (lire notre article Investissements chinois en France, mythes, réalités et inquiétudes.), le développement de BYD en France repose sur des prémisses solides autour de la conjonction de deux projets vertueux.
Celui d’un constructeur chinois à l’arrière plan technologique et professionnel sérieux qui, malgré ses (...)

Hong-Kong, sous l’œil de Pékin. Tractations pour la désignation du gouverneur

La prochaine désignation du nouveau gouverneur de Hong Kong par un vote secret de la Commission électorale dont tout le monde sait qu’elle est sous l’influence étroite de Pékin, aura lieu le 26 mars. Bien que la probabilité pour que la nouvelle direction du territoire échappe au contrôle du Parti Communiste soit faible, la revue des candidats et l’analyse des tractations, déclarations et manœuvres en amont du vote traduisent un subtil glissement des lignes et des rapports de forces qui méritent attention.
Alors que le mandat de l’actuel gouverneur sortant a été marqué par les fortes tensions politiques et sociales ponctuées le 18 juin 2015 par le rejet au Conseil Législatif de la réforme proposée par (...)

A Hong-Kong, l’ancien gouverneur Donald Tsang condamné à la prison ferme

« La loi est dure, mais c’est la loi », c’est par ces mots ancrés dans l’obligation de se conformer au droit qu’en 2009, François Roux, l’avocat de Duch, le geôlier tortionnaire et assassin de la prison S21 comparaissant devant le tribunal des Khmers Rouges à Phnom-Penh, avait commencé une de ses plaidoiries. Par cette apostrophe provocante, il réclamait la mise en liberté immédiate de son client qui, n’ayant pas encore jugé, était retenu prisonnier très largement au-delà de la durée légale de la garde à vue.
La requête de l’avocat français avait fait sensation et suscité un déluge de commentaires incrédules et choqués, articulés autour de considérations non pas juridiques mais morales, interrogeant la (...)