Your browser does not support JavaScript!

QuestionChine.net

Actualité

Savoirs

›› Chronique : derniers articles publiés.

L’Eurasie au cœur des rivalités entre Washington, Pékin, Moscou et Téhéran

[4 mai 2015] • François Danjou

De gauche à droite les ministres des Affaires étrangères iranien Mohammad Javad Zarif, chinois Wang Yi, américain John Kerry, russe Sergei Lavrov et le Français Laurent Fabius. Un accord préliminaire sur la fermeture du programme nucléaire a eu lieu entre l’Iran et les P5+1 (5 membres permanents du Conseil de sécurité + l’Allemagne) le 2 avril 2015. Mais les rivalités de posture entre Washington, la Chine et Moscou qui courtisent Téhéran pourraient le faire capoter.

La relative détente des relations entre la Maison Blanche et Téhéran dont l’administration de Washington espère une modification des rapports de force au Moyen Orient en faveur des intérêts américains sur (...)

Risques de crise en Chine

[22 avril 2015] • Jean-Paul Yacine

David Shambaugh professeur de sciences politiques à l’Université Georges Washington, ancien éditeur de la revue China Quaterly.

Cette étude fait le point des débats parmi les sinologues français et américains et quelques chercheurs chinois à propos des risques qui pèsent sur le Parti communiste au pouvoir depuis 1949.

Récemment la controverse a été relancée par un article de David Shambaugh dans le Wall Street Journal, publié le 6 mars, le lendemain de l’ouverture de la session annuelle de l’ANP et intitulé : « The coming chinese crackup » qui spécule sur la fin de la règle communiste dont, dit l’auteur, la solidité et la force ne sont qu’apparentes. (...)

Alibaba : le rêve écorné, mais toujours du potentiel

[5 février 2015] • Jean-Paul Yacine

Début févier, invité par « Our Hong Kong Foundation » centre de recherche créé par Tung Chee-hwa, premier gouverneur chinois de la R.A.S, Jack Ma expliquait qu’il ne fallait pas craindre les actions en justice, normales dès lors qu’on était coté en bourse. Il a également minimisé les critiques contre Taobao la plateforme de distribution en ligne d’Alibaba accusée de vendre des contrefaçons.

Le groupe chinois de vente en ligne Alibaba est depuis une semaine au centre d’événements complètement inédits. Harcelé à l’intérieur par le régulateur du commerce et de l’industrie – en Chinois (...)

Des Chinois à Blagnac : une faillite française

[3 janvier 2015] • Jean-Paul Yacine • Bernard Delalande

Le 4 décembre, le gouvernement français a annoncé l’ouverture de 49,99% du capital de Toulouse Blagnac à un consortium sino-canadien, baptisé Symbiose, à majorité financière chinoise qui a mis sur la table 308 millions d’€.

Le 30 décembre 2014, le Conseil d’État a rejeté la demande de suspension de la procédure de vente à un consortium sino-canadien de 49,99% des parts appartenant à l’État de l’aéroport de Toulouse Blagnac, déposée par un collectif de riverains et d’associations. Ces derniers étaient soutenus par Martin Malvy, président de la région Midi-Pyrénées, Jean-Louis Chauzy, président du Conseil économique, social et environnemental et (...)

Sitemap