Your browser does not support JavaScript!

QuestionChine.net

Actualité

Savoirs

›› Chronique : derniers articles publiés.

Mer de Chine du sud. La carte sauvage des hydrocarbures. Le dilemme de Duterte

[25 juillet 2016] • Jean-Paul Yacine

Rodrigo Duterte et, en arrière plan, une photo d’un îlot des Spratly bétonné et élargi par la Chine depuis 2014.
*
S’il exact que la sentence du tribunal international donne à Manille une prévalence juridique sur Pékin dans sa ZEE, sa liberté de manœuvre reste tout de même limitée par sa dépendance au pétrole d’une zone que la Chine revendique et à laquelle elle n’entend pas renoncer en dépit de l’arbitrage international rendu par la Cour de La Haye.
L’affaire est compliquée par le fait que, pour faire appliquer le jugement, il n’existe aucun moyen, en dehors de la puissance de la marine américaine dont chacun voit bien les hésitations. Quant à une éventuelle condamnation à l’ONU, le droit de veto de Pékin (...)

Les secousses et incertitudes du jugement de La Haye

[18 juillet 2016] • François Danjou

Le 15 juillet à Oulan Bator, lors du 11e sommet Asie – Europe (ASEAM), et à la suite du jugement de La Haye du 12 juillet, le poids de la Chine a provoqué fêlures et tensions au sein de l’UE et de l’ASEAN. Sur la photo, Li Keqiang avec à sa gauche Hun Sen, premier ministre du Cambodge et à sa droite Kolinda Grabar-Kitarović, le premier ministre Croate. Les deux, courtisés par la Chine ont, le premier au sein de l’ASEAN, la 2e au sein de l’UE, refusé d’endosser complètement le jugement de Cour sur le droit de la mer.
*
Il n’a pas fallu longtemps pour que les secousses du jugement de La Haye du 12 juillet sur la Mer de Chine méridionale produisent des répliques sur la scène des grands rendez-vous (...)

Xi Jiatun, un conservateur pragmatique

[7 juillet 2016] • Jean-Paul Yacine

Xu Jiatun mort à 100 ans à Los Angeles fut le plus haut dirigeant chinois à s’exiler après Tian An Men.
*
Avec le décès de Xi Jiatun le 29 juin dernier à l’âge de 100 ans, les Hongkongais viennent d’être rappelés à une période de leur histoire directement reliée aux questionnements et aux contradictions présentes du montage politique un pays deux systèmes.
Cet ancien membre du Comité Central venu de la mouvance des commissaires politiques de l’APL durant la guerre contre le Japon et la guerre civile qui fut secrétaire général du Jiangsu après en avoir été le gouverneur de (1977 à 1983), était, au moment des événements de Tian An Men et pendant la règle britannique, le représentant de l’agence Xinhua dans la (...)

Hong-Kong et les affres des deux systèmes

[23 juin 2016] • Jean-Paul Yacine

Lam Wing-kee lors de sa conférence de presse du 16 juin 2016.
*
La question de Hong-Kong et du respect ou non par la Chine du principe « un pays deux systèmes » dont il faut rappeler qu’il avait été énoncé dès janvier 1979 par le très pragmatique Deng Xiaoping en vue de la réunification de la Chine avec Taïwan, n’a pas fini de peser sur le politburo chinois.
Mis en œuvre à Hong-Kong en 1997 après la rétrocession, le principe auquel l’accord avec Londres avait rajouté la perspective de l’élection du chef de l’exécutif au suffrage universel, stipulait que Hong-Kong, Macao et Taïwan, devenues des Régions Administratives Spéciales pourraient conserver pendant un temps un système politique, juridique et (...)

Sitemap