Your browser does not support JavaScript!

QuestionChine.net

Actualité

Savoirs

›› Chronique : derniers articles publiés.

Hong Kong. Pas de compromis. Risques de violences

[23 octobre 2014] • Jean-Paul Yacine

Photo : Le 21 octobre, les négociations retransmises en direct sur des écrans géants dressés dans la quartier de « l’Admiralty » à l’Est du centre des affaires, n’ont pas donné de résultats.

Après diverses péripéties où, à compter du 6 octobre, se succédèrent accalmie, promesse de dialogue avec les étudiants annulée par la Secrétaire Générale de l’Administration Carrie Lam, suivie d’un durcissement des positions, la situation a été marquée par un retour progressif des manifestants à partir du 11 octobre, dont la détermination semble se durcir. En dépit des efforts de Pékin pour éviter à tous prix un débordement brutal des forces de l’ordre (28 000 (...)

Hong – Kong, un dilemme chinois. Retour de flamme et contrecoup taïwanais

[13 octobre 2014] • Jean-Paul Yacine

Photo Sunday Times. Dans le quartier de Mongkok des manifestants protestent contre le mouvement Occupy Central le 3 et 13 octobre. Une partie de ces protestations sont attisées par des représentants des Triades. (J.P. Cabestan, CNRS). Après la promesse d’un dialogue, le mouvement a perdu de sa force. Il a repris le 9 dans la soirée quand le gouvernement a annulé la rencontre avec les étudiants prévue le 10.

Enraciné dans la promesse de la rétrocession d’introduire le suffrage universel pour l’élection du Conseil Législatif (Legco) et du gouverneur, le dilemme du Régime à Hong Kong envoie des remous de part et d’autre du détroit de Taïwan et affaiblit les (...)

Hommage à Simon Leys et à la liberté de penser

[3 septembre 2014] • François Danjou • 1     

Le 11 août 2014, à 78 ans, Simon Leys, la voix française de nationalité belge la plus clairvoyante, la plus courageuse et la plus indignée sur la Chine maoïste, depuis longtemps réfugiée en Australie, s’est éteinte à Canberra. Leys n’était pas son nom, mais un pseudonyme d’après le héros du roman de Victor Segalen qui dépeint l’itinéraire d’un professeur de chinois d’origine belge, René Leys, autour de la Cité Interdite siège déliquescent de la dynastie Qing déjà morte.

Offensive contre les mensonges maoïstes.

Pierre Ryckmans, - le vrai nom de Simon Leys - s’en défend, mais en choisissant ce patronyme lié à l’histoire d’un homme (...)

Entre raison, émotions et rivalités stratégiques, la marine chinoise participe à RIMPAC

[30 juillet 2014] • François Danjou

La marine de l’APL a, pour la première fois, participé à l’exercice naval RIMPAC avec trois bâtiments de surface de premier rang : le navire logistique Qiandaohu au centre, et les navires lance missiles Haikou à droite et Yueyang à gauche.

Dans le Pacifique occidental se déroule du 26 juin au 1er août la 24e édition de l’exercice « RIMPAC » organisé par la marine des Etats-Unis où ont été invités 21 pays. Fait très exceptionnel, la marine chinoise figure sur la liste des acteurs de l’exercice.

Ayant dépêché les bâtiments lance missiles Haikou et Yueyang, le navire logistique Qiandaohu, 2 hélicoptères, une unité de commandos et des équipes de plongée, soit plus (...)

Sitemap