Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Chronique : derniers articles publiés.

Vers une guerre totale en Corée du nord ? Les pièges mortels des incertitudes et des malentendus

La succession de ces échanges dont les grands dirigeants de la planète sont aujourd’hui coutumiers et, surtout, l’habitude du président Trump de jeter en pâture à la presse le contenu des conversations, conduisent à s’interroger sur la pertinence de la « diplomatie de la transparence ». Beaucoup la considèrent comme un progrès, pouvant même, par la vertu de la franchise et celle de l’étalage public des secrets d’État, éviter le déclenchement catastrophique d’une guerre.
Aux États-Unis où on glose beaucoup autour des leçons tirées des lectures de Thucydide sur la guerre du Péloponnèse entre Athènes, puissance installée et Sparte sa rivale, il y a 25 siècles, transposée avec plus ou moins de pertinence dans (...)

19e Congrès : Qui est Chen Miner 陈 敏 尔 ?

Agé de 57 ans nommé à la mi-juillet 2017 à la tête de la municipalité de Chongqing, en remplacement du Sun Zhengcai limogé par Xi Jinping, Chen Miner est un proche du président sous les ordres de qui il avait travaillé dans les années 2000 au Zhejiang comme membre du Comité permanent de la province, puis vice-gouverneur.
A partir de 2012, grâce à Xi Jinping, il entre au Comité Central et sa carrière s’accélère. Muté à la province pauvre et excentrée, mais riche en minerais du Guizhou, il en devient le n°2 politique et le gouverneur de 2012 à 2015. En 2015, il prend la tête de la province comme secrétaire général du parti. A cette date, il a 55 ans et devient le 3e responsable de province le plus jeune du pays (...)

19e Congrès. Les couteaux sont tirés. Xi Jinping élimine ses opposants, consolide son pouvoir et s’installe pour durer

Il est rare que les années du Congrès du Parti réuni tous les 5 ans, ne réservent pas des surprises. Dans nos précédentes chroniques publiées début juin, anticipant la volonté de Xi Jinping de créer une adhésion autour de sa personne, nous avions émis l’hypothèse que le n°1 du parti chercherait à rallier les jeunes talents issus d’autres sensibilités politiques. Parmi eux Sun Zhengcai, 54 ans, le plus jeune des membres du politburo, Docteur en agronomie qui fut aussi le benjamin des ministres chinois de l’histoire, à l’agriculture (2006 - 2009).
Nommé en novembre 2012 à la tête de la municipalité autonome de Chongqing (36 millions d’habitants, vaste comme l’Autriche, au PIB de 264 Mds de $, supérieur à ceux (...)

A Hambourg en feu, Xi Jinping, V. Poutine et D. Trump avancent leurs pions, tandis que Kim Jong-un défie le monde

Les faits sont têtus. Le poids de l’histoire, des ressentiments historiques, des rivalités et des méfiances encore plus. Trois mois à peine après la mise en scène familiale de Floride où Washington et Pékin avaient donné la prévalence à la raison qui commande de s’entendre ; deux semaines tout juste suivant le premier dialogue de diplomatie et de défense sino-américain au Département d’État focalisée sur la question coréenne, la relation entre la Chine et les États-Unis se tend à nouveau autour des trois différends stratégiques, fond de tableau lancinant de la situation en Asie Pacifique : la mer de Chine du Sud, Taïwan et la Corée du Nord.
*
Alors que le Président chinois se trouvait à Moscou avant le G. 20 (...)

19e Congrès. Les hommes du président en route pour 2022. 2e Partie : La garde rapprochée et les fidèles des provinces

Contrairement à ses prédécesseurs, l’actuel n°1 chinois, bien que fils de prince, ne se réclame pas d’une coterie particulière. Ni « clan de Shanghai », ni « jeunesses communistes des 团派 », il s’est, au fil des années affirmé comme un pragmatique, privilégiant la qualité et les allégeances personnelles, fervent nationaliste à l’extérieur et farouche conservateur en politique intérieure où, à l’occasion, il n’hésite pas à utiliser l’arme de la lutte contre la corruption pour écarter ses opposants.
Attentif à ne pas remettre en cause le magistère du parti par des réformes telles que l’indépendance de la justice ou une trop grande liberté d’expression critique, méfiant à l’égard des influences occidentales, il a articulé (...)