QuestionChine.net

Actualité

Savoirs

›› Economie : derniers articles publiés.

Batailles pour la réforme des groupes publics

[5 juillet 2014] • François Danjou

Une station service de SINOPEC. En février 2014, le groupe a mis sur le marché 30% de sa filiale de distribution qui compte 30 000 points de vente.

Au cours du 2e trimestre, poursuivant sa politique de réformes, le pouvoir s’est, après les banques, attaqué au deuxième pilier de la croissance chinoise depuis 30 ans, mais dont l’efficacité affaiblie par la corruption, les effets de la bureaucratie et les dilapidations est aujourd’hui en berne : les grands groupes publics. A cet effet, il utilise deux moyens : la dénonciation publique des malversations et l’incitation à l’ouverture de leur capital au privé. Après les secteurs accablés par les pertes comme le (...)

Fragile reprise. Appel aux financements privés. Faiblesse de l’immobilier

[3 juillet 2014] • Jean-Paul Yacine

A la fin du 2e trimestre 2014, les chiffres de l’économie chinoise avaient repris des couleurs avec, en juin un index des directeurs d’achat (PMI) à 50,8 (chiffre HSBC) qui, pour la première fois depuis 6 mois, passait l’indice de 50, indiquant une augmentation de la production.

La reprise s’est accompagnée d’une hausse des exportations de 7% depuis mai 2013 et d’une augmentation significative de l’excédent commercial (35,9 Mds de $ en mai à son plus haut niveau depuis 5 ans), cependant en partie due au tassement des importations en chute de 1,6% en mai après une hausse de 0,8% en avril, signe que la reprise est hésitante. L’indicateur (...)

Nouveau coup de boutoir contre les Banques publiques. Dettes et scandales

[3 juillet 2014] • François Danjou

Le 9 mai le Conseil des Affaires d’État a rendu publiques une série de mesures destinées à mieux réguler les marchés financiers. Officiellement il s’agissait de réagir à la crise de liquidités dont tous les opérateurs se plaignent.

En réalité, la directive qui fera date, attaque de front le monopole des banques d’État en introduisant officiellement l’autorisation pour des opérateurs privés de les concurrencer sur le marché très lucratif des services financiers, principal adjuvant de leurs revenus, alors que leurs prestations sont très en-deçà de celles de la concurrence internationale.

En même temps, les enquêtes menées par l’État ont mis à jour deux (...)

Les dictatures du marché et les ambiguïtés de la réforme

[22 avril 2014] • François Danjou

Depuis le 3e plenum de novembre 2013 qui avait défini les objectifs de long terme pour ajuster l‘économie aux exigences de plus d’efficacité sociale, financière et industrielle, il plane une incertitude sur la capacité politique, la cohésion et la détermination du pouvoir. Confronté à la fois à ses vieilles craintes socio-politiques et aux blocages corporatistes, le régime semble en effet éprouver quelques difficultés à mettre en œuvre les réformes annoncées.

Alors que de nombreux commentaires dissertent encore sur l’insuffisance du marché, le succès des réformes et de la modernisation de l’économie dépendra en réalité de l’aptitude du pouvoir à (...)

Sitemap