Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Technologies - Energie : derniers articles publiés.

Huawei aux Etats-Unis, un concentré de la guerre commerciale et technologique

On glose souvent sur les barrières commerciales, expression du nationalisme économique entravant les affaires des groupes étrangers en Chine. Articulées à des limitations de sécurité nationale ou de protection de technologies, les mêmes obstacles existent aux Etats-Unis et en Europe. Avec Donald Trump au pouvoir et ses efforts pour promouvoir les intérêts commerciaux américains, elles ont tendance à se renforcer. En Europe, la crise a produit les mêmes effets contre les investissements chinois dans l’industrie allemande.
A côté des exportations chinoises d’acier et d’aluminium soutenues par les pouvoirs publics chinois cibles des ripostes fiscales américaines et européennes, le secteur des nouvelles (...)

L’impitoyable guerre des microprocesseurs. (Suite)

Le libre marché auquel chacun est sommé de s’adapter pour accompagner la modernité et l’idéal d’un monde connecté et ouvert est, pour paraphraser La Rochefoucauld, une vertu cachant des « vices » nationalistes. Ces derniers refont surface dès que l’essentiel des intérêts d’un pays est en jeu, qu’ils soient d’affaires ou de sécurité.
Le secteur des semi-conducteurs, cœurs sensibles de toute l’industrie des « nouvelles technologies » en grande partie dominé par des sociétés américaines (4 parmi les 10 premières mondiales dont « Intel », n°1, Qualcomm, n°4, Micron, n°7 et Texas Instruments, n°8) est le lieu privilégié où se joue une très féroce compétition technologique. Les Américains y luttent pour préserver leur (...)

Du TGV à l’espace, l’innovation chinoise en marche

Récemment plusieurs innovations technologiques et scientifiques chinoises ont attiré l’attention des médias étrangers. Dans l’ordre d’importance croissante, le nouveau modèle de train rapide Fuxing « 复兴,- renaissance – » successeur des rames « 和谐- harmonie - » qui étaient directement issues des technologies japonaises, allemandes, françaises et canadiennes, le radiotélescope géant du Guizhou et le satellite quantique.
Le TGV复兴
Les nouvelles rames TGV aux wagons plus hauts et au profil encore plus effilé qui réduit la résistance à l’air et diminue considérablement le bruit intérieur, circulent depuis ce mois de juin à 300 km/heure avec des pointes à 400 km/heure – sa vitesse maximum est de 500 km/h – à raison de (...)

Le 2e porte-avions a quitté le chantier de Dalian

Le 26 avril dernier, à Dalian, la marine chinoise a lancé son premier porte-avions entièrement construit en Chine. Jaugeant 50 000 tonnes, le nouveau PA dont seulement la coque et les superstructures ont été achevées entre dans une phase d’essais moteurs, de contrôle de la stabilité et d’intégration des équipements électroniques. Il devrait être opérationnel en 2020.
Construit selon les plans des PA soviétiques de la classe Kuznetsov équipé d’une rampe de décollage sans catapulte – semblable au Varyag dont la carcasse achetée en 2000 à l’Ukraine a servi de base industrielle au Liaoning, opérationnel depuis novembre 2016 -, le 2e porte-avions chinois, pour le moment baptisé « Shandong », marque une (...)

Le premier cargo spatial chinois

Le 20 avril, la Chine a lancé Tianzhou1 天舟 1 son premier cargo spatial depuis le centre de Wenchang à Hainan. Chargé à bord d’une fusée Long March-7 Y2 le cargo s’est arrimé deux jours plus tard à la station Tiangong 1. Deux autres exercices suivront pour tester les opérations d’arrimage et de ravitaillement de la station.
L’opération, la dernière de cette phase, s’inscrit dans le programme de la station spatiale chinoise jalonné par le lancement et l’utilisation à des fins d’expérience des deux modules Tiangong 1 et 2, modèles réduits de station spatiale ayant servi à l’entraînement des astronautes et à la mise au point des technologies et savoir-faire (arrimage manuels et automatiques, ravitaillement) (...)