Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Société : derniers articles publiés.

Mon Pékin

Il y a 30 ans, Pekin était une ville horizontale, faite d’un unique périphérique, avec des « hutong » et des cours carrées, pas plus hautes que le mur d’enceinte de la cite interdite.
L’avenue Chang’An n’avait que deux voies, deux larges pistes cyclables bordées de grands arbres majestueux qui, en été, apportaient l’ombre. Sur des supports de bambous accrochés en travers des branches on faisait sécher couettes et vêtements. A partir du mois d’octobre, dans les escaliers des immeubles on stockait d’énormes quantités de choux chinois.
Les maisons et leurs pas de portes donnaient sur l’avenue et la société pékinoise vivait là, les vieux jouant à d’interminables parties de cartes, de dames ou de go ; les (...)

La fête du Qing Ming 清明节 et les nouvelles technologies

En Chine, la capacité opportuniste d’innovation commerciale parfois d’un goût douteux, mais aussi, assez souvent, très originale est presque sans limites. On connaissait les « hongbao » 红包 virtuels échangés sur internet par le truchement des réseaux sociaux qui font le bonheur et la fortune de We Chat et d’Alipay, lors des fêtes de printemps (plus de 150 Mds de $ échangés pour ces deux portails, le deuxième avec l’aide de l’émission de variétés du nouvel an 2016 diffusée par CCTV (lire notre article La bourrasque du paiement en ligne.).
Voici maintenant que la haute technologie de l’information croise le vieux rituel du culte des ancêtres et de l’entretien des tombes à l’occasion de la fête de Qing Ming 清明节 (...)

Modernité et familles élargies. Emancipation des femmes et divorce

A l’occasion du Chunjie a eu lieu près du village de Shishe dans le Zhejiang un rassemblement monstre réunissant les 500 membres d’une famille portant le même nom de Ren 任 (signifiant « entrer en fonction » ou « assurer un poste »). Zhao Yashan, correspondant de la BBC, explique que tous les participants à cette fête s’enorgueillissent que leurs racines récemment mises à jour par les anciens du village, renvoient à plus de huit siècles en arrière, au temps où le sud de la Chine était gouverné par les Song (宋朝) dont la capitale était Lin’an, actuelle Hangzhou.
Pour le chef du village appartenant à la 26e génération et portant évidemment le patronyme de Ren, les participants à ce vaste rassemblement largement (...)

La difficulté des stratégies anti-pollution. Progrès et embardées

Depuis plusieurs semaines, le nord de la Chine est, de manière récurrente, noyé dans un épais brouillard de pollution, objet de nombreuses dépêches d’agence. A la fin décembre, aggravée par les chauffages au charbon, dans au moins 8 villes du nord et du centre, dont Shijiazhuang, Handan, Pékin et Tianjin les concentrations de microparticules avaient largement dépassé la cote d’alerte des 300 particules par m3.
Le phénomène qui provoque une baisse sérieuse de la visibilité a des impacts directs sur l’activité économique, obligeant à fermer des usines et des autoroutes dans le Hebei et le Jiangsu et à annuler des vols.
On se souvient qu’en mars 2015, la mauvaise qualité de l’air à Pékin avait pris une (...)

Pollution des sols, exode rural et revenus agricoles

Tournant le dos aux vieilles obsessions de rendement et d’accumulation, le ministère de l’agriculture a mis en jachère 400 000 hectares de terres arables pour en restaurer la fertilité gravement endommagée par la pollution. La décision a été facilitée par le bon état des stocks de céréales et accélérée par l’urgence de moderniser l’agriculture et d’augmenter les revenus des fermiers.
*
Après les vacillements de Trump sur le climat qui, durant sa campagne, entonna l’air des climato-sceptiques, la Chine restera t-elle seule avec quelques autres dont la France en première ligne de ce combat déserté par l’Amérique ? Peut-être.
En tous cas les hésitations du nouvel exécutif américain n’ont pas entamé la (...)