Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Société : derniers articles publiés.

Confucius au service de la sécurité routière. 车祸 猛 于 虎

Ceux qui par les temps qui courent voyagent sur les autoroutes chinoises peuvent lire une mise en garde sibylline adressée aux conducteurs imprudents.
Comme ailleurs, l’alerte est d’abord destinée à réduire le nombre de victimes des accidents de la route en augmentation rapide en Chine, ayant atteint 100 000 morts en 2016. Il y a cependant une sérieuse différence.
Si la première partie du slogan de sécurité renvoie à la réalité prosaïque des catastrophes routières, la suite plonge dans les 25 siècles de la vieille culture confucéenne qui, plus que jamais, baigne encore la Chine moderne, formant l’épine dorsale de sa société en dépit des changements rapides auxquels elle est soumise. Comme si, en (...)

Regards sur l’islamophobie des internautes chinois

La 14 septembre dernier un long article du Global Times signé Liu Xin faisait état d’une controverse publique autour des pratiques sociétales et religieuses des Musulmans Hui de la province de Ningxia dont ils constituent 36% de la population.
En cause, entre autres : l’extension des pratiques « Halal » qui conduisit certains commentaires du net à qualifier la province de « Ningxiastan » en référence aux États d’Asie Centrale et d’Asie du sud à forte présence musulmane où le suffixe « stan » d’origine perse désigne « un lieu ».
Après que d’autres commentaires regrettèrent que l’Université du Ningxia manquait de réfectoires « non Halal », l’affaire se dilata en une dispute nationale où les internautes se (...)

Effet pervers d’Internet, la mode virale des systèmes « Ponzi »

Charles Ponzi fait des émules en Chine et produit des secousses sociales chez les investisseurs déçus quand le montage s’effondre ou que l’État sanctionne les escrocs.
Vieille arnaque toujours aussi attractive, le système d’emprunt pyramidal verse, grâce à l’argent de nouveaux entrants, des intérêts exorbitants à des investisseurs ravis. Mais le système qui consiste à payer une dette en en contractant de nouvelles, ne fonctionne que si on emprunte plus vite qu’on ne rembourse.
Dès que la mécanique de cette course se grippe, les intérêts diminuent, cessent d’être versés, les investisseurs quittent le navire et le système s’effondre. Les perdants dont l’argent s’est évaporé, fulminent. Il arrive que leur (...)

Les réfugiés de guerre ne sont pas les bienvenus

Dans sa version en ligne du 29 juin, « Perspectives chinoises » (Revue du Centre d’Etudes Français sur la Chine contemporaine), signale les réticences des internautes à accueillir des réfugiés venant des zones de guerre du Moyen Orient. Le 20 juin dernier, « Journée des réfugiés – World refugee day - » établie en 2000, l’appel de l’ONU pour la solidarité avec les populations réfugiées retransmis par plusieurs médias nationaux chinois a provoqué une effervescence sur les réseaux sociaux.
La controverse portait sur le fait de savoir si la Chine devait ou non accueillir des populations réfugiées fuyant la Syrie et l’Irak. A un sondage en ligne lancé sur Weibo par un abonné, touchant 150 000 internautes, plus de (...)

Le Sichuan à nouveau touché par un désastre naturel

La région de Wenchuan qui, le 14 mai 2008, fut l’épicentre de l’un des plus meurtriers séismes de l’histoire récente ayant tué près de 90 000 personnes mortes ou disparues, vient à nouveau d’être touchée par une catastrophe naturelle.
Le 24 juin dernier à l’aube, le village de Xinmo dans le district de Mao où 20 000 personnes avaient péri en 2008, a été frappé par un glissement de terrain qui a englouti 60 maisons et tué plus de 120 personnes ensevelies sous la roche et la boue.
Situé dans une zone accidentée et montagneuse difficilement accessible aux secours, cette région orientale du plateau du Qinghai peuplée de 110 000 habitants pour la plupart appartenant à l’ethnie 羌 族 (han zu) vivant en majorité sur (...)