Your browser does not support JavaScript!

QuestionChine.net

Actualité

Savoirs

›› Taiwan : derniers articles publiés.

La Gambie et la Chine rétablissent leurs relations diplomatiques. 1er coup de semonce de Pékin

[21 mars 2016] • Jean-Paul Yacine

Le 17 mars à Pékin La Chine et la République islamiste de Gambie ont rétabli leurs relations diplomatiques. A gauche Neneh MacDouall-Gaye, ministre des Affaires étrangère de Gambie ; à droite Wang Yi son homologue chinois. (Photo Xinhua).
*
Le 17 mars, le Bureau des Affaires Taïwanaises à Pékin annonçait que la Chine renouait ses relations diplomatiques avec la Gambie. Signe supplémentaire d’un refroidissement des relations dans le Détroit après le succès de Tsai Ing-wen aux élections présidentielles : Pékin avait au préalable informé par SMS son correspondant politique à Taipei du Bureau des Affaires Continentales, mais avait refusé d’activer la ligne rouge établie le 30 décembre 2014 qui aurait permis à (...)

Dans l’œil du cyclone, veillée d’armes électorale

[2 janvier 2016] • François Danjou

2 frégates taïwanaises de la classe « Cheng Kung » ou « Oliver Hazard, Perry » dont Taïwan possède déjà 8 unités auxquelles s’ajouteront 2 nouveaux exemplaires, construits sous licence à Taïwan.
A la mi-décembre, l’exécutif américain a donné son feu vert à un projet de ventes d’équipements militaires à Taïwan en 2016, d’une valeur totale de 1,83 Mds de $ dont l’essentiel est composé de 2 frégates lance-missiles de la classe Perry (premières mises en service il y plus de 40 ans), d’un système de gestion rapide de données informatiques, de missiles anti-chars, de véhicules d’assaut amphibies et de canons anti-aériens à tir rapide, adaptables sur des navires de combat.
Pour autant, en l’absence de chasseurs de combat (...)

Pour la première fois un président chinois rencontre le chef de l’exécutif taïwanais en exercice

[10 novembre 2015] • Jean-Paul Yacine

Le 7 novembre Xi Jinping et Ma Ying-jeou se sont rencontrés à Singapour. Hormis la décision d’installer une ligne directe entre Taipei et le Bureau des Affaires taïwanaises à Pékin, la réunion, organisée pour peser sur les élections présidentielles de janvier 2016, n’aura aucun effet politique sur la relation dans le Détroit. A Taïwan elle risque d’affaiblir encore le candidat du KMT tout en compliquant le jeu de Tsai Ing-wen.
En commentant la rencontre qualifiée d’historique par de nombreux observateurs, entre Xi Jinping et Ma Ying-jeou à Singapour, le 7 novembre dernier, le Global Times croyait au passage pouvoir affirmer que la « question de Taïwan n’était plus un problème ».
Mais, 48 heures après (...)

Branle-bas au KMT

[23 octobre 2015] • Jean-Paul Yacine

Eric Chu avec son adversaire aux présidentielles Tsai Ing-wen, lors de la fête du Double Dix à Taipei.
Tout en la niant, le KMT ruminait la perspective depuis plusieurs mois, au milieu de fortes tensions internes. La décision formelle aux allures très peu démocratiques, a été prise le 8 octobre et mise en application le 17, lors d’un congrès extraordinaire du Parti, une semaine après la fête nationale. A moins de trois mois des présidentielles du 16 janvier 2016, Hung Hsiu-chu, l’actuelle vice-président du Yuan législatif, a perdu l’investiture du KMT par 891 voix sur 812.
Eric Chu, (朱立倫 – Zhu Lilun), maire du nouveau Taipei et Président du Parti la remplace, en dépit de la promesse qu’il avait faite (...)

Sitemap