Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Notes bio.

Dirigeant nommé par le 18e Congrès

Zhang Dejiang 张德江

Le planificateur, adepte des grandes entreprises publiques

70 ans, membre du Comité Central et membre du Bureau Politique depuis 2002 ; vice-premier ministre depuis 2008. Secrétaire Général de Chongqing, après l’éviction de Bo Xilai, entre mars et novembre 2012, après avoir été Président de la Commission Sécurité de la production. Membre du Comité Permanent depuis le 18e Congrès, nouveau n°3 du régime après Xi Jinping et Li Keqiang, il a été élu Président de l’Assemblée Nationale Populaire le 14 mars 2013, en replacement de Wu Bangguo.


*

Vie et carrière.

Né en 1946 dans le district de Tai’an à 350 km au nord de Dalian dans la province du Liaoning, Zhang a accompli le séjour idéologique obligatoire à la campagne de 22 à 24 ans dans le district de Wangqing, dans le grand nord chinois, à moins de 100 km de l’endroit où se recoupent les trois frontières de la Russie, de la Chine et de la Corée du Nord, dans la province de Jilin.

Après être entré au Parti en 1971, il étudia pendant trois ans le coréen à l’université de Yanbian toute proche, au sein de laquelle il devint cadre, avant d’aller étudier l’économie à l’université Kim Il Sung de Pyongyang (1980). Après un passage à Pékin, où il tient le poste de vice-ministre des affaires civiles, il revient dans le nord-est où il est promu SG de Yanbian puis de la province de Jilin (1990 – 1998).

Son sérieux et sa loyauté sans faille au Parti lui valent deux nouvelles affectations comme SG, d’abord à la tête de la province du Zhejiang (1998 – 2002), puis à Canton (2002 – 2007).

Son épouse, Xi Shusen, occupe aujourd’hui le poste de vice-directrice de la Commission de discipline de la Banque de Construction. Elle est aussi membre de la Conférence Consultative du Peuple Chinois.

Connexions et convictions politiques.

Fils de Zhang Ziyi, ancien vice-commandant de la 2e Artillerie de la province de Canton, Zhang Dejiang doit sa carrière à Jiang Zemin qui l’avait remarqué lors d’un voyage à Pyongyang, dont il avait assuré la préparation alors qu’il était SG du Jilin.

Après 10 années au BP et 3 postes de SG dans 3 provinces différentes, son accession au Comité permanent fut logique. Mais son passage à la tête de la province de Canton a laissé un souvenir en demi-teinte, marqué par une communication opaque sur l’épidémie de SARS en 2003, et de constantes échauffourées avec les journalistes plus indépendants que dans le reste du pays. A son poste de Vice-premier ministre en charge de l’industrie lourde, sa réputation a souffert du scandale du rail, marquée par la destitution de Liu Zhijun.

Lire : http://www.questionchine.net/le-rail-chinois-la-corruption-du-ministre-et-les-ramifications-occultes-d-un

Son affectation en mars 2012 dernier à Chongqing après le scandale Bo Xilai témoigne de la confiance que le Parti lui accorde. Zhang est un adepte des grandes entreprises publiques, des monopoles et de la planification d’état, qui considère l’ouverture au privé avec beaucoup de méfiance. Au cours de son mandat à la tête de l’ANP, au milieu d’une série de troubles marqués par la montée de sentiments identitaires séparés, il a plusieurs fois réaffirmé avec force la prévalence politique de Pékin sur la R.A.S de Hong-Kong.

Le 27 mai 2017, il a, lors d’un séminaire sur la loi fondamentale, à nouveau insisté sur ce point : "le haut degré d’autonomie n’autorise pas à s’opposer au pouvoir central : 不允香港以高度自治為名對抗中央權力".

Sauf modification notable dans la jurisprudence de la relève des dirigeants et des règles de leur mise à la retraite, la carrière publique de Zhang prendra fin après le 19e Congrès.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Han Zheng 韩正

L’ambitieux et habile n°1 de Shanghai

Guo Jinlong 郭金龙

Sportif, élégant et expérimenté

Li Zhanshu 栗战书

Un autre apparatchik fidèle, sans état d’âme

Hu Chunhua 胡春华

Jeune loup ambitieux et habile

Zhao Leji 赵乐际

L’apparatchik discret