Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Economie : derniers articles publiés.

Avis de tempête économique

Le 19 décembre le « Global Times » publiait un étrange éditorial intitulé « L’économie chinoise n’est pas au bord du gouffre ». Immédiatement certains commentateurs supposèrent qu’il y avait anguille sous roche et quelques raisons de s’inquiéter.
En fait, le Parti réagissait à des analyses extérieures négatives, appuyées sur les chiffres du Bureau National statistiques publiés le 14 décembre, exprimant un freinage de la consommation intérieure et la prévision d’une croissance en 2018 inférieure aux attentes.
A ces nouvelles en demi-teinte, s’ajoutait la brutale révélation de Xiang Songzuo (向松祚), professeur d’économie à l’Université du peuple qui, citant un institut de recherche dont il n’a pas révélé le nom, (...)

Mettre les alarmes sur la dette chinoise en perspective

Depuis deux mois le Vice-premier ministre Liu He, placé sous la double pression des attaques douanières de Donald Trump et de l’exigence de poursuivre les réformes, a réuni 10 fois la Commission des affaires économiques et financières dont il a la charge.
A elle seule, cette fréquence témoigne de la perplexité du Bureau politique face aux enjeux que J.P. Yacine avait résumé dans sa note du 20 août dernier citant une synthèse du magazine Capital :
« L’économie chinoise est à la peine. Elle a montré de nouveaux signes d’essoufflement en juillet, avec un ralentissement surprise de la consommation et une baisse drastique des investissements, reflets d’une demande affaiblie et d’une conjoncture fragilisée (...)

Violence de la guerre commerciale et espoir de conciliation

C’est peu dire que la Chine s’inquiète de la virulence des attaques tarifaires déclenchées par D. Trump depuis plus de 40 jours dont les effets commencent à se faire sentir sur la tenue de la monnaie et de la bourse.
Si les fluctuations de la monnaie très contrôlée par la Banque Centrale ne suscitent pour l’instant que peu d’émoi en Chine, en revanche, le ralentissement de la croissance et la chute insistante de la bourse créent un faisceau de préoccupations dont l’urgence et l’ampleur ont poussé le Bureau Politique à tenter un nouveau cycle de négociations avec Washington.
Résistance du Yuan. Faiblesse de la bourse.
Sous la pression des spéculateurs qui vendent pour acheter du Dollar, la valeur du yuan (...)

Retour sur un suicide. Imprudence et misère des entreprises privées

Le 18 juillet, revenant sur le suicide de Zhou Jiancan, PDG de Jindun Holding Group, qui, le 30 janvier dernier, s’était jeté du 30e étage d’un immeuble de Shangyu, dans la grande banlieue Est de Shaoxing (Zhejiang), Sidney Leng du South China Morning Post analysait les difficultés de la réforme financière et la misère des petites entreprises privées surendettées dont l’accès aux crédits bancaires officiels est limité.
Par effet collatéral, ces restrictions infligées par le système aux PME nourrissent la finance grise prospérant grâce aux intérêts usuraires de 10% mensuels imposés à Zhou, quand le taux officiel annuel de la Banque de Chine n’est que de 4,35% par an. Dans le même temps, le SCMP évoquait les (...)

Chine – Etats-Unis, guerre des taxes, guerre totale ou apaisement ?

La guerre des taxes a été lancée par D. Trump le vendredi 6 juillet. Ses secousses s’étendent à l’Europe unanimement inquiète - à l’exception notable de Londres - d’une rupture du lien transatlantique dont chacun sait pourtant qu’il exprime depuis des lustres non pas une relation équilibrée mais à la fois une prévalence de l’Amérique et une catalepsie stratégique de l’UE que la Maison Blanche accuse de négliger ses budgets militaires.
Au même moment, soulignant encore la faiblesse européenne aux prises avec la crise des migrants, le très iconoclaste et très imprévisible président américain se préparait à rencontrer le 15 juillet prochain à Helsinki, Vladimir Poutine qui participe pourtant avec son allié (...)