Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Technologies - Energie : derniers articles publiés.

La guerre mondiale des semi-conducteurs

La note qui suit est la transcription d’une émission du site Xerfi traitant de l’industrie mondiale des semi-conducteurs, par Mounia Van de Casteele.
Elle confirme la puissance des groupes américains, les lacunes chinoises, le caractère ultra compétitif du secteur et les efforts de la Chine pour rattraper son retard.
*
XERFI / Mounia Van de Casteele : La trajectoire de l’industrie mondiale des semi-conducteurs soulève des questions économiques et géopolitiques des plus intéressantes. Elle révèle notamment combien le système productif chinois est encore fragile et comment ce pays use de stratégies nouvelles pour combler son retard.
Par nature hyper-compétitive car soumise au rythme incessant des (...)

La Chine à la pointe de la physique quantique ?

Le Washington Post vient de publier un article sur les avancées de la Chine en science quantique.
Grâce à ses investissements massifs qui se comptent en milliards de Dollars, Pékin rattrape son retard sur la recherche occidentale. En même temps, jamais avare de moyens financiers quand elle a décidé de promouvoir un projet stratégique, la Chine offre aux scientifiques chinois expatriés un pont d’or pour abandonner les laboratoires occidentaux et rentrer en Chine.
En septembre 2010 et janvier 2017, QC avait évoqué ce sujet lié aux efforts chinois pour rehausser la qualité des productions industrielles et promouvoir l’innovation : - Accélération de l’immigration et retour des « cerveaux » expatriés. - (...)

Rivalités sino-américaines et risque de dislocation de la mondialisation « high-tech ». Le pire n’est jamais sûr, mais la menace se précise

Pratiques, pragmatiques et réactifs, les Chinois tentent une réponse à l’impérialisme américain qui prétend dominer la planète en contrôlant les technologies de pointe. La dernière alerte en date ayant instillé une angoisse au cœur du sérail des sociétés « high—tech » chinoises eut lieu en mai dernier quand la Maison Blanche avait imposé un embargo interdisant, entre autres, la vente à Huawei du logiciel d’exploitation Android développé par Google.
Mise en œuvre dans toute sa rigueur, l’interdiction aurait pu porter hors de Chine un coup fatal à la branche des portables du groupe.
Depuis, la mesure a été levée par D. Trump, mais la crainte et la vulnérabilité demeurent. De toutes parts des mises en garde (...)

Guerre commerciale, rivalité d’influence. Huawei dans l’œil du cyclone

Tous les journaux chinois alignés sur Xinhua, repris par la presse internationale en parlent : Le 21 mai, le président Xi Jinping était à Yudu, dans le district de Ganzhou, à l’est du Jiangxi pour commémorer l’épisode spectaculaire et mythique de la « Longue Marche » durant la guerre civile par lequel, selon la légende, le parti a échappé à sa destruction par l’armée de Tchang Kai-chek.
A cette occasion, alors que dans ses « tweet » et interviews D. Trump exprimant l’intention de banaliser le conflit, ne cessait de priser son exceptionnelle relation avec Xi Jinping, ce dernier prononçait un discours appelant les Chinois à se préparer à participer à une « nouvelle longue marche : 我们正处于长征的起点, 以纪念红军开始其旅程的时间. (...)

Chine – Russie. Contrats de gaz

Lors des journées des investisseurs organisées par Gazprom à la fin février à Singapour et à Hong Kong, le géant russe a déclaré que les 3000 km de gazoduc vers la Chine étaient terminés à « 99% » et que les livraisons commenceraient à la fin 2019.
L’information éclaire l’état du projet signé en 2014 avec la Chine prévoyant la livraison de 38 mds de m3 de gaz par an pendant 30 ans. En septembre 2018, Gazprom avait déjà déclaré que la part russe des conduites courant des gisements à l’ouest et au nord du lac Baïkal jusqu’à la frontière nord-est de la Chine était achevée.
L’annonce faisait suite à une réunion le 15 février dernier à Pékin entre Alexis Miller PDG exécutif de Gazprom et Wang Yilin, Président du Conseil (...)