Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Lectures et opinions : derniers articles publiés.

« BRI » DE VERRE. L’Islam dans le collimateur

Le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) vient de publier de « nouveaux » documents sur les « centres de formation professionnelle » établis par le pouvoir chinois au Xinjiang, pour, au prétexte de « déradicaliser » les Ouïghours infestés par le poison islamiste, tenter du même coup d’enrayer leurs velléités d’indépendance.
Voilà déjà plusieurs années que la situation se dégrade, mais les médias francophones, vraisemblablement soucieux de ne pas heurter la susceptibilité de Pékin, faisaient en sorte de n’en parler qu’au minimum et avec une certaine retenue.
On ne sait pas qui a laissé fuiter ces documents (à qui profite le crime ?) mais on y apprend, il est vrai avec moult nouveaux (...)

Les faces cachées des « Nouvelles routes de la soie ». Un défi pour l’Europe

Louis Montalte, fin connaisseur des stratégies chinoises a longtemps travaillé en Chine qu’il a observée par le truchement des relations franco-chinoises et des affaires. Dans la note qui suit, il rappelle quelques réalités historiques oubliées noyées dans la propagande chinoise qui manipule l’histoire et transforme la réalité.
La vérité « reconstruite » aux normes chinoises est acceptée comme telle par certains observateurs semblant avoir perdu leur sens critique.
Depuis leur lancement par le Président Xi Jinping en 2013 à l’Université Nazarbayev au Kazakhstan, les « Nouvelles routes de la soie - en Chinois « 一 个经济带 一个丝绸路-, yige jingjidai, yige sichoulu » en abrégé « une ceinture, une route 一带 一 路 », en (...)

Polémiques à Washington à propos de la politique chinoise de Trump

Le 3 juillet dernier plusieurs personnalités américaines, anciens diplomates et chercheurs publiaient dans le Washington Post une lettre ouverte adressée à D. Trump et au Congrès intitulée « La Chine n’est pas une ennemie ».
Parmi les 90 signataires citons, entre autres, Taylor Fravel, auteur de « China military strategy since 1949 » (avril 2019), J. Stapleton Roy, ancien secrétaire d’État adjoint au renseignement et à la recherche qui fut en poste à Bangkok, Hong Kong, Taipei, Singapour, Jakarta et 2 fois à Pékin, Michael Swaine, ancien de la RAND et aujourd’hui co-directeur du programme sur l’Asie du « Carnegie Endowment for International Peace » ;
Et encore Susan A. Thornton ancienne assistante pour (...)

« Le piège américain », la montée en puissance de la Chine et les risques d’un engrenage global

En plein conflit stratégique sino-américain dont la charge tous azimuts contre Huawei est la pointe émergée, « Le Piège américain » - en Chinois « 美国陷阱 Meiguo xiangjng de Frédéric Pierucci écrit avec Matthieu Aron grand reporter à l’Obs et paru en France en janvier dernier chez J.C. Lattès est déjà le n°1 des ventes en ligne en Chine chez Dangdang.com. Il figure aussi dans les tous premiers de la catégorie « Gestion des affaires » chez JD.com, champion chinois avec Alibaba de la vente en ligne et concurrent d’Amazon.
A partir de l’expérience directe de Frédéric Pierucci, ancien vice-président de la division chaudières d’Alstom incarcéré durant deux années aux États-Unis pour faits de corruption, le livre, en (...)

Liu Xiaobo par Pierre Hasky

Dans son ouvrage « L’homme qui a défié Pékin », Ed. Arte, 2019, Pierre Hasky revient sur la vie et la mort en prison le 13 juillet 2017 de Liu Xiaobo prix Nobel de la paix 2010. Chacun se souvient de la crispation irritée du Parti qui considéra l’événement comme une offense quand le prix Nobel fut remis à la chaise vide de Liu, enfermé dans les geôles chinoises et absent à la cérémonie. « Liu Xiaobo est un criminel condamné par la justice chinoise pour avoir violé les lois du pays. Sa distinction est une insulte à l’esprit du Nobel. »
Dans la foulée, ignorant ostensiblement que l’institution du Nobel était séparée de l’exécutif à Oslo, le régime avait infligé à la Norvège des représailles commerciales.
Plus (...)