Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Editorial : derniers articles publiés.

A l’orée de l’année du cochon, bilan discordant de l’année du chien

Laissant la place à l’année du « cochon de terre », l’année du chien a pris fin le 4 février. Elle avait commencé en fanfare par la suppression en mars 2018, lors de la réunion annuelle de l’ANP, de la limitation constitutionnelle du nombre de mandats présidentiels. La décision faisait suite à l’affirmation culturelle et politique démarquée de l’Occident des « caractéristiques chinoises », exprimée lors du 19e Congrès en octobre 2017.
A cette occasion, Wang Yi, le ministre des Affaires étrangères avait lancé avec emphase que « les “nouvelles routes de la soie“ étaient la force la plus active pour l’instauration d’une gouvernance globale propre à résoudre les défis de la planète ». Dans la foulée, il ajoutait que (...)

Une « paix inconfortable. » Les non-dits du duopole sino-américain. Pékin face aux contrefeux

Alors que la justice américaine a officiellement demandé à Ottawa l’extradition de Meng Wanzhou, tandis que le destin du Canadien toxicomane Robert Schellenberg flotte, suspendu à la décision de la justice chinoise qui l’a condamné à mort, l’opinion publique canadienne désemparée et prise entre deux feux, blâme Washington.
Aux États-Unis comme en Chine, chercheurs et hommes politiques semblent avoir intégré que le « Monde multipolaire » qui fut un temps l’espoir de l’Europe et des émergents, n’est plus qu’une illusion.
Ce qui se dessine, dit-on à Washington et à Pékin, est au contraire l’inconfortable duopole d’une paix instable entre Washington soucieux de ne pas perdre son magistère global et Pékin porté (...)

La peur du chaos et la tentation de l’autocrate

A peine plus d’un an après le 19e Congrès où le Parti avait exprimé une assurance et une cohésion apparemment sans faille autour de Xi Jinping et de ses projets, l’année 2018 s’achève sur une série d’incertitudes, ponctuées par des critiques plus ou moins ouvertement exprimées depuis l’intérieur même du sérail.
Après les doutes publics en juillet dernier de Xu Zhangrun, professeur de droit à Qinghua (lire : Fêlures.) qui relayait le scepticisme de nombre d’intellectuels, voilà Xi Jinping confronté aux sévères critiques de Xiang Songzuo, professeur d’économie à l’Université du peuple au moment où, à la mi-décembre, le Parti célébrait le 40e anniversaire des réformes (lire : Avis de tempête économique.).
Sur la (...)

Meng Wanzhou, symbole de la rivalité globale avec Washington

S’il fallait un indice que le conflit sino-américain est à la fois global et d’ordre culturel, l’arrestation et l’emprisonnement au Canada sur injonction de la justice américaine de Madame Meng Wanzhou, vient à point nommé.
Directrice financière de Huawei, le géant chinois des télécom, n°2 mondial des smartphones derrière Samsung et devant Apple, Meng est aussi la fille de Ren Zhengfei le très discret PDG du groupe, ancien de l’Armée Populaire de Libération et régulièrement accusé par les services occidentaux d’être l’un des principaux canaux d’espionnage et de captations de technologies au profit du programme « Made in China 2025 » de modernisation accélérée du pays.
Lire à ce sujet notre article publié en (...)

En Asie Pacifique les tensions sino-américaines sont montées d’un cran

Le dernier n° du magazine Challenge datant du 22 novembre titrait : « Chine, l’empire attaque. » En couverture, les 7 membres du Comité permanent du bureau politique prêtant serment en octobre dernier après leur désignation par le 19e Congrès. Poing droit levé, derrière Xi Jinping, la tête du système politique chinois chantant l’hymne national diffusait une impression de détermination inflexible.
A l’intérieur du journal, le dossier traitant des Nouvelles routes de la soie, de l’ampleur des projets chinois en Afrique, des avancées technologiques dans le nucléaire et des voitures électriques, à quoi s’ajoute la montée en puissance de la marine chinoise, se termine par un article intitulé « Comment ils nous (...)