Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Editorial : derniers articles publiés.

Trump, Erdogan, Poutine et la Chine. Tensions et Influences croisées. Menaces contre l’OTAN et la démocratie

Ces jours derniers eurent lieu une succession d’événements touchant à quelques anciennes données géopolitiques du monde, mettant Washington, la Turquie et l’OTAN dans l’embarras, tandis que Pékin à l’affut, déploie ses séductions pour enfoncer un coin dans la solidarité de l’Alliance atlantique.
A la vérité l’ébranlement est en cours depuis qu’à l’est de l’Europe se cristallise chaque jour un peu plus l’alliance sino-russe, depuis aussi que le système politique turc tournant le dos à la démocratie est devenu une alchimie mêlant islamisme et nationalisme, tandis que Washington pratique depuis de longues années, en Europe et en Asie une stratégie unilatérale de puissance articulée à la seule prévalence des intérêts (...)

Par sa visite d’État, Xi Jinping revient dans le jeu à Pyongyang

Xi Jinping était à Pyongyang les 20 et 21 juin derniers. L’événement est d’importance.
Il conclut en effet une période récente commencée le 27 mars 2018 quand, signalant un brutal dégel de la relation entre Pyongyang et Pékin, Kim Jong-un s’était rendu à Pékin en train à l’invitation du Président chinois, tout juste trois mois avant le sommet de Singapour. Lire : Péninsule coréenne. Brutal dégel entre Pékin et Pyongyang.
Par la suite, Xi et Kim se sont encore rencontrés 3 fois, toujours en Chine, tandis que se déroulaient les tractations entre Pyongyang et Washington pour le 2e sommet Trump - Kim à Hanoi les 27 et 28 février 2019.
On se souvient que ce dernier prit fin de manière abrupte au milieu des (...)

Pékin – Washington : Les raisons des crispations chinoises. Plongée dans les arcanes du Parti

Après avoir fait état des espoirs d’apaisement de la guerre des taxes, articulées à des déclarations optimistes de D. Trump auxquelles avait répondu un message bienveillant de Xi Jinping véhiculé à la Maison Blanche par Liu He, notre éditorial du 7 avril exprimait cependant des doutes sur une embellie durable énumérant les difficultés d’un accord sino-américain.
L’argument était la montée d’une méfiance de fond et la persistance des différends stratégiques dont l’âpreté était en train de s’aggraver au point que, dans un article publié sur le site de USA Today, Cui Tiankai, l’ambassadeur à Washington craignait la fin de la période où depuis les années 80, les deux, ni alliés, ni vraiment ennemis avaient, malgré (...)

Chine – Etats-Unis : les difficultés d’un apaisement. La page des grands compromis stratégiques se tourne

Alors que la guerre des taxes sino-américaine approche les 300 jours et que le pessimisme gagne les Chinois inquiets de la chute de 25% de la bourse en un an et du ralentissement des marchés de l’immobilier et de l’automobile (premier freinage sensible depuis 20 ans qui touche aussi l’industrie allemande), une délégation américaine conduite par Robert Lightizer et Steve Mnuchin est venue à Pékin, le 28 mars.
La rencontre dont les compte-rendus n’espéraient pas une solution à court terme fut cependant suivie le 4 avril d’un nouveau voyage (le 2e en 3 mois) à Washington de Liu He qui y a rencontré D. Trump. En dehors des scepticismes et des commentaires sur « certains points essentiels encore à résoudre (...)

ANP 2019. Une scénographie sélective

Le 15 mars, le premier ministre a clos la réunion annuelle des deux assemblées par la traditionnelle conférence de presse au grand Palais du Peuple. Durant 2h30, face à 1200 journalistes chinois et étrangers, perpétuant le ton conciliant et pédagogique inauguré par Wen Jiabao en mars 2003, Li Keqiang a, comme lui, tenté de rassurer son auditoire sur l’économie chinoise, le progrès des réformes et la marche de la Chine vers l’ouverture.
En apparence, l’exercice se voulait une transparence et une nouvelle preuve de l’ouverture chinoise aux médias. Réfutant au passage les doutes sur la réalité des statistiques récemment exprimés par Xiang Songzuo (向松祚), professeur d’économie à l’Université du Peuple, Li a (...)