Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Technologies - Energie

Compétition spatiale autour de la « planète rouge »

Avec la NASA qui, le 18 février, a posé l’hélicoptère « Ingenuity » sur Mars, l’Agence spatiale chinoise est, pour l’instant, la seule à envisager de poser un « rover » sur la « planète rouge ». Partie de la Terre le 10 février 2020, la mission 天问 qui a atteint l’orbite de Mars le 10 février 2021, devrait y poser un module en mai ou juin.


*

Le 10 février, après un voyage de sept mois dans notre système solaire, la sonde chinoise Tianwen-1 天问-1 (Question céleste) est entrée dans l’orbite de la planète Mars.

Après la mission de la sonde Chang’e 5 posée le 1er décembre sur la face cachée de la lune (lire : La sonde Chang’e 5 s’est posée sur la lune.), et dans une conception technique identique, la mission Tianwen comporte un module orbital, un véhicule navette entre l’orbite et la surface de Mars et un mobile à six roues portant des instruments de mesure scientifiques.

Selon l’agence spatiale chinoise 国家航天局, le mobile qui devrait se poser sur Mars en mai ou juin, cherchera des traces d’une présence passée d’eau liquide et explorera l’atmosphère ainsi que la structure géologique du sol de la planète rouge.

En raison de l’alignement entre Mars et la Terre qui se reproduit tous les 26 mois, la mission chinoise vers Mars n’est pas la seule. Deux autres explorations sont en cours.

La première porte le nom de « Perseverance ». Elle est l’œuvre de la NASA. Lancée le 30 juillet 2020, elle a, le 18 février 2021, posé sur Mars un « rover » à voilure tournante baptisée « Ingenuity ».

L’expérience inédite qui devrait durer un mois, teste un vol autonome de 90 secondes sur 300 m alimenté par une batterie au Lithium-Ion dans une atmosphère principalement composée de dioxyde de carbone, sèche, froide et 100 fois moins dense que celle de la Terre.

La deuxième baptisée « Hope » a été lancée par les Émirats. Ses premières images de Mars prises en orbite ont été envoyées vers la terre le 10 février. Contrairement aux deux autres missions, il n’est pas prévu qu’elle pose un mobile sur Mars. Mais elle devrait fournir des informations détaillées sur l’atmosphère à partir de septembre.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Avis de rupture du monde de la high-tech

Gisement de gaz au Xinjiang

La sonde Chang’e 5 s’est posée sur la lune

Bataille juridique de Huawei en Suède

Huawei fragilisé.Nokia et Ericsson reprennent des couleurs. Bataille au couteau des nouveaux venus chinois du portable