Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Chronique

« Etudier pour devenir fonctionnaire »

Une campagne annuelle d’examens d’admission dans la fonction publique est organisée depuis 1994 par le ministère du Personnel (Renshi Bu). Elle a lieu entre novembre et février. Bien que ce ne soit pas vraiment la même chose, on ne peut s’empêcher de penser à la tradition séculaire des examens impériaux qui ouvraient la voie au recrutement des mandarins.

Il semble qu’un grand nombre de candidats aux examens pour le recrutement de 2008 soient passés par Internet. Les inscriptions par cette voie devaient être déposées avant le premier week-end de novembre. Au total, plus de 800.000 candidats sont inscrits après une première évaluation, qui va leur donner accès à l’examen national le 9 décembre. L’examen écrit se divisera en deux épreuves, celle « d’Aptitude administrative » le matin et un test de rédaction l’après-midi. Ceux qui auront réussi devront encore passer un oral très compétitif au début de 2008.

Un peu plus de 13.000 postes sont ainsi offerts par les différentes administrations et il y a cette année, en moyenne, soixante candidats pour un poste. Les candidats semblent s’inscrire pour des fonctions précises et on sait que les postes les attirent de façon inégale. La position la plus recherchée cette année est au sein du ministère de l’Agriculture (3.500 candidats pour un poste), ou dans les organes centraux du parti communiste (162 candidats), alors que la moins populaire est dans les services provinciaux de la Météorologie.

Les Chinois restent donc fidèle à la tradition -étudier et passer les examens pour devenir fonctionnaire- qui peut leur assurer un revenu prévisible, une couverture sociale et un statut envié. Mais ce type d’ambition est très répandu dans le monde actuel. La Chine est loin d’être une exception sur ce point.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Le Parti, point de situation et perspectives. La « sécurité nationale », assurance à large scope pour la pérennité du Parti-État

Bruits de ferraille en mer de Chine de l’Est. Chronique d’un nationalisme enflammé et contrecoups

Retour sur la troublante psychose de l’origine fabriquée de la pandémie

A Hong Kong, Pékin impose le patriotisme électoral et éteint la mèche démocratique allumée par Chris Patten

Covid-19 – Wuhan. L’OMS a rendu son rapport. Satisfait, Pékin invite à regarder ailleurs