Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Technologies - Energie

Financement de la R&D en forte hausse et grands projets nationaux

Ayant constaté certains retards et certaines dépendances de l’étranger, Pékin a maintenant engagé un effort nouveau de R&D scientifique et technique à moyen et long terme. L’objectif lointain est de faire de la Chine une des premières puissances scientifiques et technologiques dans le monde de 2050.

Plus près d’aujourd’hui, l’intention du gouvernement central est de porter le volume des dépenses scientifiques et techniques nationales à 2,5% du PIB vers 2020, un niveau comparable à celui des grands pays avancés. Mais cette ambition exigera un investissement annuel très important en recherche et développement.

L’effort budgétaire sera sensible dès cette année, puisque les crédits alloués par le Centre à la R&D pour 2006 sont de 71,6 milliards de RMB (7,34 milliards d’euros) en hausse de 19,2% d’une année sur l’autre. Le premier ministre WEN Jiabao a évoqué le lancement d’une programmation pluri-annuelle pour assurer la constance de l’effort. Les gouvernements provinciaux et les grandes entreprises vont être appelés à faire de même.

Logiquement, ces ambitions chiffrées sont accompagnées par la volonté affichée de lancer de grands projets nationaux dans les transports, l’énergie, les technologies de l’information et la biotechnologie. Sans oublier l’environnement et la santé, ainsi que certaines technologies duales, d’intérêt militaire autant que civil.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

A Dubaï, la Chine championne des renouvelables et du charbon

Les guerres de l’espace et des microprocesseurs, deux secteurs clé de la rivalité sino-américaine

Projets spatiaux chinois et rupture de la coopération avec l’Occident

Guerre froide sino-américaine. Pékin riposte aux embargos de Washington en interdisant le géant MICRON

Modernisation de l’industrie lourde, « Chine 2025 » et transferts de technologies