Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Chronique

Les irrévérences de Han Han

Han Han, pilote de rallye déjà primé, auteur de plus de 14 romans, dont plusieurs furent des succès considérables, raconte le malaise de la jeunesse et dénonce les abus et les contradictions de la société chinoise sur un ton qui tranche violemment avec les stéréotypes politiques du Parti.

Après de longs marchandages avec la censure, il a été autorisé à publier son magazine artistique et littéraire, dont le premier numéro, mis en vente le 6 juillet dernier, a tiré à 700 000 exemplaires. Son titre énigmatique et contradictoire « Du Chang Tuan » - « le chœur des solistes », - est tout un programme. Il renvoie à la complexité du personnage, souvent critiqué pour sa superficialité et ses connivences non dites avec le système, qui, selon certains, expliquent sa survie politique. Voir l’article de Brigitte Duzan sur le site chinese-shortstories.com/Actualites_21.htm.

Il reste que ce « blogueur » à succès de 28 ans est, quoi qu’on en dise, l’un des poils à gratter les plus irritants pour la classe politique chinoise. Sur son site au style imagé et à la fréquentation fleuve - plus de 100 millions de visites par an - (http://blog.sina.com.cn/twocold), il fustige les hypocrisies du conformisme social, raille les hommes politiques et se moque des grandes controverses nationales, parfois à contre courant de la vox populi.

Jouant des allusions et des sarcasmes avec le langage relâché et elliptique des jeunes, son fidèle public, il allume des incendies ravageurs sur le net. En 2008, bénéficiant de l’audience d’une bonne partie des 420 millions d’internautes chinois (statistiques chinoises de juin 2010), il est devenu l’un des « blogueurs » les plus lus de la planète. Une circonstance qui, assurément, complique les velléités de répression politique qui échaufferait dangereusement les passions sur le net. (Lire l’article de QC du 27 janvier 2010 « Han Han, le provocateur »).


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Bruits de ferraille en mer de Chine de l’Est. Chronique d’un nationalisme enflammé et contrecoups

Retour sur la troublante psychose de l’origine fabriquée de la pandémie

A Hong Kong, Pékin impose le patriotisme électoral et éteint la mèche démocratique allumée par Chris Patten

Covid-19 – Wuhan. L’OMS a rendu son rapport. Satisfait, Pékin invite à regarder ailleurs

Les armes françaises en Asie