Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Technologies - Energie

Les parcs scientifiques en Chine

(première partie)

Il existe 54 parcs de développements scientifiques (HIDZ) en Chine. Ces zones spéciales ont récemment tenu un congrès national en la présence des plus hautes autorités chinoises et certains ont participé à l’assemblée annuelle de l’IASP (International Association Science Park) qui se tenait en Chine courant septembre.

Le Ministère chinois du Commerce a eu la bonne idée de classer ces HIDZ, équivalents de nos Technopoles. Le classement du Ministère est le suivant :

1er : Tianjin,
2e : Guangzhou,
3e : Kunshan (Province du Jiangsu),
4e : Tsingdao ou Qingdao (Province du Shandong),
5e : Caohejing (à Shanghai),
6e : Yantai (Province du Shandong),
7e : Beijing,
8e : Dalian,
9e : Nanjing
et 10e : Hangzhou.

Mais que sont ces parcs ? Que signifient ces sigles que l’on rencontre au détour d’un article spécialisé sur les zones spéciales de Chine ?

Explication des sigles
ETDZ : Economic-Technological Development Zones : 53 zones,
FTZ : Free Trade Zone : 15 cités,
ECZ : Border Economic Cooperative Zone : 14 régions,
HIDZ ou HTP : High Tech industrial Development Zone/High tech Park : 54 parcs,
TIZ : Taiwanese investment Zone : 4 centres,
EPZ : Export Processing Zone : 15 zones,
THR : Tourism & Hotels Resort : 10 villes.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

A Dubaï, la Chine championne des renouvelables et du charbon

Les guerres de l’espace et des microprocesseurs, deux secteurs clé de la rivalité sino-américaine

Projets spatiaux chinois et rupture de la coopération avec l’Occident

Guerre froide sino-américaine. Pékin riposte aux embargos de Washington en interdisant le géant MICRON

Modernisation de l’industrie lourde, « Chine 2025 » et transferts de technologies