Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Editorial

Mer de Chine. La tentation de la force
Piste d’aviation de 2700 m construite par la Chine sur Woody Island – Yong Xing Dao – dans l’ouest de l’archipel des Paracels, à 170 nautiques au sud de Hainan.

Récemment, la tension est montée en Mer de Chine, que Pékin revendique en totalité, dans un contexte où la vigilance accrue des Américains, qui disent vouloir basculer 60% de leur marine dans la zone du Pacifique Ouest d’ici 2020, incite Hanoi et Manille à réagir avec plus de pugnacité que par le passé aux affirmations de souveraineté de la Chine.

L’extravagance des prétentions chinoises auxquelles répondent les raidissements du Vietnam et des Philippines encouragés par les projets des Washington, place la région en zone rouge des conflits possibles, sinon probables, à la merci d’un dérapage militaire. La situation est d’autant plus bloquée et volatile que les positions de la Chine et des pays riverains membres de l’ASEAN sont irréconciliables, au moins sur les questions de souveraineté.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Le défi de la sécurité des Chinois au Pakistan

Xi Jinping propose à Paris et Berlin un contournement de l’Amérique par l’Afrique

La gloire du Parti et de Xi Jinping

Xi Jinping met en scène une très aléatoire volte-face stratégique. Elle n’est pas sans risques

La justice aux « caractéristiques chinoises » au service de la politique intérieure et de la diplomatie des otages