Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Economie

Pauvre Tibet

Selon le n°1 au Tibet ZHANG Qingli, le besoin le plus pressant est d’améliorer les conditions de vie et de travail des paysans et éleveurs tibétains, qui font officiellement 80% de la population. En 2005, leur revenu moyen a été de 2.078 yuans (208 euros). Plus de 370.000 Tibétains étaient au-dessous de 1.300 yuans pour l’année (130 euros). Cette population est encore peu touchée, semble-t-il, par l’ouverture du Tibet (col de" Nathula, VF Qinghai-Tibet, nouvel aéroport).
Les autorités laissent espérer qu’avec le 11e Plan, les paysans et éleveurs de la Région obtiendront en 2010 un revenu annuel moyen de 3.820 yuans (380 euros).
Le gouvernement central, qui aurait fourni 6,2 milliards de yuans (620 millions d’euros) d’assistance au Tibet au cours des dix dernières années, affiche son intention de continuer à financer l’agriculture et l’élevage, la reconversion de certains ruraux et l’amélioration des conditions de vie, de logement et de santé.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Chine – Etats-Unis, guerre des taxes, guerre totale ou apaisement ?

L’intégration politique, sociale et économique de Xi Jinping face à la guerre commerciale

Où va la guerre des taxes entre Washington et Pékin ?

Liu He à Davos. Entre éloquence, séduction et réalité

Le nationalisme économique perpétue les risques de crise financière