Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Société

Scandale judiciaire à Shenzhen

A Shenzhen, zone économique spéciale jouxtant Hong kong, cinq juges anciens de la Cour populaire intermédiaire ont été arrêtés pour corruption : un vice-président, trois présidents de Cour et un magistrat à la retraite. En outre une vingtaine de juges et avocats seraient également impliqués dans un scandale judiciaire sur lequel les autorités ne donnent pratiquement pas d’information.
Selon la rumeur, Les juges incriminés auraient accepté des sommes importantes en yuan, dollars HK et dollars US. Une enquête est menée sur place par la commission Inspection et Discipline du parti et par le ministère de la Supervision.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Indices d’une mise aux normes des mœurs dans une ambiance générale de défiance et de contrôle politique

Nouvelles de la pandémie

Au Henan et à Zhengzhou, la « Ville-éponge », un remarquable effort de solidarité des géants du numérique

Le très faible enthousiasme pour la « politique des trois enfants »

Mise aux normes des écoles privées. Une page se tourne