Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Chronique

Séances de routine à l’assemblée générale de l’OMS à Genève

Donnant satisfaction à la Chine, l’Assemblée générale de l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) a refusé, le 14 mai à Genève, d’inscrire à son ordre du jour la proposition d’admettre Taiwan comme Etat-membre. L’assemblée suivait ainsi une recommendation de son comité général de 25 membres et s’exprimait par appel au vote des Etats membres en session plénière.

C’est la onzième fois en onze ans qu’une proposition améliorant la position de Taiwan dans l’organisation est rejetée. Cette année, Taipei tentait, en vain, de devenir membre de l’OMS, après avoir échoué à être admis comme simple observateur les années précédentes.

Dans la foulée, le gouvernemment de Pékin a soumis à l’OMS une Déclaration selon laquelle les nouvelles Réglementations Internationales de Santé (IHR) devront s’appliquer à tout le territoire de la République populaire de Chine, y compris Hong Kong, Macao et Taiwan.

Le ministère chinois de la Santé s’y déclare seul responsable de l’application des IHR qui seront, à partir du 15 juin prochain, le premier accord contraignant en cas de crise sanitaire d’ampleur internationale.

Entre autres mesures, la Chine est en train de réviser sa loi Santé et Quarantaine aux Frontières pour s’aligner sur les exigences des IHR. La loi révisée devrait donc s’appliquer aussi à Taiwan.

En pratique, la diplomatie de Pékin veut contrôler de près les relations de l’OMS avec Taiwan -surtout en cas de crise sanitaire- et elle y arrive assez bien dans une organisation qui comprend 193 Etats, dont une majorité de pays en voie de développement.

Le ministre chinois de la Santé, GAO Qiang annonçait le 15 mai que son pays avait décidé de faire don de huit millions de dollars US à l’OMS pour « soutenir la cause des efforts sanitaires dans les pays africains ».


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Bruits de ferraille en mer de Chine de l’Est. Chronique d’un nationalisme enflammé et contrecoups

Retour sur la troublante psychose de l’origine fabriquée de la pandémie

A Hong Kong, Pékin impose le patriotisme électoral et éteint la mèche démocratique allumée par Chris Patten

Covid-19 – Wuhan. L’OMS a rendu son rapport. Satisfait, Pékin invite à regarder ailleurs

Les armes françaises en Asie