Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Chronique

Un scénario kafkaïen dénoncé par un spécialiste de Kafka

Le problème démographique est sans doute l’un des plus complexes auquel la Chine devra faire face dans un avenir proche. Il ne se limite pas, en tout cas, à son importance numérique, un peu plus d’un milliard trois cent millions selon les dernières estimations, publiées par le Bureau national des statistiques en 2006. Plus grave qu’une croissance exponentielle de la population, que la politique de l’enfant unique tente d’endiguer depuis 25 ans, l’évolution actuelle de la démographie tend, à moyen terme, vers un scénario cauchemardesque à travers trois phénomènes : la persistance d’une grande densité dans les régions côtières, l’accélération du vieillissement et le déséquilibre entre garçons et filles à la naissance.

Le premier phénomène présente certes un caractère temporaire. La densité élevée de la population résulte plus d’un héritage du baby-boom des années 1950 que d’une expansion récente. Néanmoins, une densité de 500 à 2 000 habitants au kilomètre carré pose de réels problèmes en matière d’habitat, de transport et d’infrastructures urbaines.

Jugés en fonction du PIB par habitant, les dirigeants des régions à forte densité démographique sont les plus fervents adeptes de la politique de l’enfant unique. Après des efforts sans relâche dans l’application d’une politique de plus en plus restrictive en matière de population, on constate des taux de croissance démographique proche de zéro dans les grandes villes côtières, voire négatifs pendant huit année pour la ville de Shanghai.

Le deuxième est celui du vieillissement. En 2006, la population âgée de plus de 60 ans a atteint le chiffre de 144 millions, environ 11% de la population totale. Elle devrait croître au rythme annuel de 3% pour atteindre 25% de la population générale au milieu du XXIe siècle. Le taux élevé des naissance dans les années 1950 et 1960, l’augmentation de l’espérance de vie (72 ans actuellement) et la chute du taux de naissance à partir des années 1980 contribuent puissamment à accélérer le vieillissement de la population chinoise.

Le troisième phénomène est le déséquilibre entre filles et garçons à la naissance. Selon des études récentes, cette proportion est de 116,9 garçons pour 100 filles en moyenne nationale. Dans certaines provinces, elle a atteint 135 pour 100. En 2020, plus de 30 millions de Chinois de sexe masculin devraient rester célibataires dans tout le pays. Les trafics de femmes et de bébés, ainsi qu’une recrudescence des délits et crimes à caractère sexuel sont prévisibles, menaçant sérieusement la stabilité sociale.

A plus long terme, ce déséquilibre des sexes pourrait même devenir un facteur de décroissance de la population. Le phénomène résulte en effet des avortements sélectifs : ne pouvant avoir qu’un enfant par famille, de nombreuses familles rurales choisissent de ne faire naître que les enfants de sexe masculin. Eux seuls sont susceptibles de subvenir aux besoins de vieux parents qui ne bénéficieront d’aucune assurance-vieillesse.

Face à ce scénario catastrophe, M. Ye Tingfang, membre de l’Académie de Chine et connu pour ses travaux sur les œuvres de Franz Kafka, a lancé un cri d’alarme la semaine dernière. Avec 28 de ses collègues de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), il a soumis à la session annuelle de la 2e Assemblée chinoise un projet de loi visant à assouplir la politique de l’enfant unique. Il reprend un projet récemment écarté par le Bureau politique du parti : l’autorisation d’avoir 2 enfants par famille pour les couples dont les deux membres sont eux mêmes issus de familles à enfant unique.

Mais cette deuxième assemblée n’ayant pas de pouvoir légiférant, la proposition du spécialiste de Kafka risque fort d’être un coup d’épée dans l’eau.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Le Parti, point de situation et perspectives. La « sécurité nationale », assurance à large scope pour la pérennité du Parti-État

Bruits de ferraille en mer de Chine de l’Est. Chronique d’un nationalisme enflammé et contrecoups

Retour sur la troublante psychose de l’origine fabriquée de la pandémie

A Hong Kong, Pékin impose le patriotisme électoral et éteint la mèche démocratique allumée par Chris Patten

Covid-19 – Wuhan. L’OMS a rendu son rapport. Satisfait, Pékin invite à regarder ailleurs