Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Chine - monde

Vers la fermeture des installations nucléaires de Yong Byon

Pour sa première visite en Corée du Nord en tant que ministre des AE (2-4 juillet), YANG Jiechi est allé recueillir et offrir la confirmation des engagements pris depuis la semaine précédente par les gouvernements nord-coréen et chinois. KIM Jong-Il en personne a bien voulu reconnaître quelques « signes de détente » concernant la Corée et souhaiter que chacun passe maintenant à l’action.
Le ministre chinois, pour sa part, a appelé à « une application complète » des accords existants et évoqué une extension de la coopération économique bilatérale aux domaines de l’agriculture, de l’industrie légère, des ressources naturelles, de l’industrie et technologies de l’information.
Le 30 juin, à l’issue de sa visite de cinq jours, dans la capitale et sur le site nucléaire de Yong Byon, le directeur adjoint de l’AIEA, Olli Heinonen a dit avoir atteint un projet d’accord avec Pyong Yang sur le suivi et la vérification par son Agence de la fermeture du site. Son rapport, rendu public le 3 juillet, confirmerait l’accord de la Corée-Nord pour fournir aux experts de l’AIEA les informations techniques nécessaires, les accès et toute autre aide voulue pour fermer les installations nucléaires.
Si cette fermeture (et éventuellement le démantèlement) se confirment, un grand pas aura été fait vers la fin du programme nucléaire nord-coréen en échange d’une normalisation diplomatique et d’une aide économique importante. Ce serait un grand succès pour les pourparlers à Six de Pékin et, en particulier, pour la diplomatie chinoise. Mais, prudence, il y a encore un long chemin à parcourir.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

En Europe de l’Est et à Berlin, Li Keqiang manœuvre pour désamorcer la crainte du « péril jaune »

Le G7 au Québec et l’OCS à Qingdao, les deux pôles rivaux du monde

Sous la « tempête Trump », les illusions chinoises de la Chancelière

La crise iranienne, une aubaine pour la Chine ? Et l’Europe ?

Visite de Li Keqiang au Japon. Les lignes bougent-elles ?