Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Taiwan

Changement de gouvernement, changement de ligne ?

Le précédent gouvernement taiwanais a démissionné le 23 janvier, laissant la place à une nouvelle équipe, dans laquelle l’influence de CHEN Shui-Bian semble renforcée. En désaccord avec ce dernier, l’ex-premier Ministre Frank Hsieh aurait dit : “un gouvernement qui pousse à une identité taiwanaise séparée devrait avoir le soutien d’au moins les deux tiers du public, et ça n’est pas actuellement le cas”.
Les circonstances de sa démission, ainsi que la composition du nouveau cabinet donnent l’impression qu’il y a un affrontement à la tête du DPP sur la ligne à adopter envers Pékin. Le ministre de la Défense LEE Jye et le président du Mainland Affairs Council Joseph WU devraient néanmoins rester en place. Mais le président CHEN a senti le besoin de consolider son autorité au sommet pour imposer une politique plus dure envers la Chine, face à un courant relativement modéré.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Les défis de l’obsession réunificatrice

Tsai Ing-wen à la peine. Sous la vigilance de Pékin, le paysage démocratique de l’Île évolue

Taiwan à la recherche d’un nouveau soft-power

« Quand Pékin harcèle Taïwan, Washington lui ouvre les bras. »

Flambée de tensions dans le Détroit sur fond de « bruits de ferraille ». Quel avenir pour Taïwan ?