Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Lectures et opinions

CONTRÔLOCRATIE : l’enfer est pavé de pseudo-bonnes intentions

Les progrès de l’intelligence artificielle permettent la reconnaissance faciale en temps réel, tandis que les logiciels de numérisation et de classement dont la mémoire n’a pas de limite, entraînent une crise de la vie privée.


*

Le désir de contrôler sa population est dans l’ADN du régime chinois. Les contrôles font partie, comme la propagande, les organisations de masses, les grandes campagnes de mobilisation, etc., des instruments de pouvoirs à la disposition du régime.

Schématiquement, à l’image d’une Chine qui s’est construite face aux barbares qui l’entouraient de toutes parts, le régime chinois a soigneusement entretenu, dès sa naissance, pour maintenir sa cohésion, le danger, plus ou moins réel, d’ennemis de l’extérieur et de l’intérieur, toujours prêts à le miner et à le détruire.

Les contrôles ont toujours été proportionnels à ces menaces, afin que la population reste en alerte et puisse être prête à les combattre ; plus la menace était forte et plus les contrôles sur la population se faisaient pressants. Mais, actuellement, dopés par l’apparition de nouvelles technologies, la frénésie des contrôles est devenue quasiment incontrôlable. La dystopie d’une « contrôlocratie » débridée est en marche...

On est loin du « Hukou » et de la « Danwei » d’antan, qui permettaient de contrôler la population par l’organisation politique et administrative. Aujourd’hui, les moyens modernes ont digitalisé tous les individus. Leurs empreintes numériques sont suivies à la trace dans une part toujours plus croissante de leurs activités.

Ce qui rend terrifiant le système de « crédit social », qui se met méthodiquement en place, ce n’est pas tant le fait que l’on puisse gagner ou perdre des points au gré de ses bonnes ou de ses mauvaises actions, mais surtout qu’un nouveau « Big Brother » se donne, petit à petit, les moyens de connaître, à chaque instant, toutes les informations disponibles sur chaque individu.

Une nasse à la mémoire infaillible.

La Chine a installé 2,6 millions de caméras de surveillance, soit 54% des caméras utilisées dans le monde. Sur les 10 villes les plus surveillées au monde 9 sont chinoises.


*

La connexion et la mise en relation de l’ensemble des bases de données de toutes les administrations, économique, policière, fiscale, juridique, sanitaire, mais aussi des banques, des sociétés, des écoles et des universités et de toutes les autres data bases existantes et disponibles, produisent un faisceau d’informations devenu une nasse à la mémoire infaillible.

La pieuvre informatique n’oublie rien, ne pardonne rien. Elle fait les comptes et elle sanctionne. Les contrôles tentaculaires n’ont pas de limite et pas de cesse. Ils s’en vont toujours plus loin et toujours plus profondément dans la vie privée de tout un chacun.

Grâce à sa grande muraille numérique, « Bouclier Doré » qui filtre toutes les données Internet, la Chine possède déjà les instruments de surveillance et de censure du Net les plus invasifs du monde. Alors que les grandes villes chinoises détiennent aussi le record du monde de caméras de surveillance par tête d’habitant, le e-RMB, la crypto-monnaie contrôlée par le pouvoir, permettra la transparence de toutes les transactions monétaires.

Cerise sur le gâteau, dans le domaine sacro-saint de la gastronomie et des plaisirs de la table, un des derniers bastions des libertés individuelles, l’étau aussi se resserre.

Sous couvert d’une campagne contre le gaspillage de nourriture, c’est la quantité de plats qui est aujourd’hui sur la sellette. Mais pour la suite… ? Le nombre de calories en fonction de votre taille et de votre poids ? Les mets les plus appropriés à votre état de santé ?

Si la marmite n’explose pas avant, 1984, c’est déjà demain..


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Violent pamphlet de Cai Xia contre Xi Jinping

Beidaihe. Le temps des ombres et des grenouilles

« Evergrande », le spectre d’un effet domino

IRSEM. Un rapport foisonnant sur l’ampleur protéiforme des stratégies d’influence de Pékin

La chute de Kaboul vue de Chine