Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Taiwan

Efforts pour consolider temporairement la coexistence pacifique de la Chine et de Taiwan

Le président du Kuomintang LIEN Chan a annoncé dimanche 27 février le prochain envoi en Chine de CHIANG Ping-Kun, l’un des vice-présidents, en vue de briser la glace avec Pékin. Il a qualifiée cette visite “d’historique”. Le KMT envoie par ailleurs une autre délégation sur le continent pour discuter l’éventualité d’organiser des vols charters directs pour les marchandises entre les deux rives.
Ainsi, au moment où il se confirme que la rencontre CHEN Shui-Bian-James SOONG et l’accord en dix points du 24 février avaient été suscités par Washington en vue de sceller la renonciation à l’indépendance formelle jusqu’en 2008, Pékin pourrait se prêter à des pourparlers politiques avec le KMT, ce qui serait sans précédent depuis 1949.
CHEN Shui-Bian, qui est maintenant critiqué par le TSU et les indépendantistes les plus durs du DPP, vient de déclarer -à l’usage de parlementaires européens de passage- que les Forces chinoises disposeraient aujourd’hui de 706 missiles à portée de Taiwan.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

« L’incident du Vendémiaire », une fébrilité chinoise

Le « Taïwan Relations Act » et les illusions du statu-quo

Les défis de l’obsession réunificatrice

Tsai Ing-wen à la peine. Sous la vigilance de Pékin, le paysage démocratique de l’Île évolue

Taiwan à la recherche d’un nouveau soft-power