Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Taiwan

L’étau se resserre peu à peu autour de CHEN Shui-bian

CHAO Chien-ming, gendre du président taiwanais, a été condamné le 27 décembre à six ans de prison et à une amende de 30 millions de NT dollars (environ 710.000 euros).
Usant de sa position officielle pour s’enrichir personnellement grâce à des informations confidentielles, CHAO avait fini par être inculpé pour délits d’initié.
Son père CHAO Yu-chu a aussi été condamné à huit ans de prison pour le même motif et pour des détournements.
De son coté, l’épouse du leader indépendantiste est également traduite en justice, bien que son handicap et sa santé défaillante retardent son procès.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Chine – Taïwan – Etats-Unis, sérieux orages en vue

« L’incident du Vendémiaire », une fébrilité chinoise

Le « Taïwan Relations Act » et les illusions du statu-quo

Les défis de l’obsession réunificatrice

Tsai Ing-wen à la peine. Sous la vigilance de Pékin, le paysage démocratique de l’Île évolue