Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Taiwan

La Loi anti-sécession présentée à l’Assemblée nationale à Pékin provoque une crise inutile

Les autorités taiwanaises ont vivement réagi contre la présentation à Pékin de la “Loi anti-sécession”, dès qu’on en a connu les grandes lignes. Le DPP a présenté la loi comme “un décret de guerre”, le Mainland Affairs Council comme “une tentative perverse de Pékin pour changer unilatéralement le statu quo entre les deux rives”. Le premier ministre Frank Hsieh a parlé de révisions constitutionnelles en représaille et le ministre de la Défense taiwanais voulait préparer l’Armée à “la guerre de rues”.
Washington, pour sa part, a fait savoir que les Etats-Unis considérent la Loi anti-sécession comme malvenue (“unhelpful”) et demandent quelques retouches, ce qui a suffi pour que le porte-parole du Waijiaobu polémique méchamment. Bref, on a rarement vu un texte à peine connu et pas encore publié in extenso déclencher une querelle aussi générale.
En fait, il y a tout lieu de croire que la Loi en question ne contient rien de nouveau : elle ressemblerait plutôt à une confirmation de la politique que la Chine a suivi ces dernières années, tout en réduisant plutôt l’éventualité de l’usage de la force.
Mais l’important n’est pas là (voir notre rubrique Chine-Monde), Le point marqué par Pékin, c’est de s’être doté unilatéralement d’une base légale symétrique du “Taiwan Relations Act” américain de 1979 et affaiblissant l’impact de celui-ci. L’essentiel est là, même si le choix du moment est malencontreux puisque les relations Chine-Taiwan étaient en voie d’amélioration depuis l’échec des indépendantistes taiwanais aux élections législatives de décembre dernier.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Les défis de l’obsession réunificatrice

Tsai Ing-wen à la peine. Sous la vigilance de Pékin, le paysage démocratique de l’Île évolue

Taiwan à la recherche d’un nouveau soft-power

« Quand Pékin harcèle Taïwan, Washington lui ouvre les bras. »

Flambée de tensions dans le Détroit sur fond de « bruits de ferraille ». Quel avenir pour Taïwan ?