Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Taiwan

La menace chinoise par missiles contre Taiwan est à prendre au sérieux

La revue britannique spécialisée JANE’S missiles and Rockets signale que la Chine aurait réussi en août un essai du missile de croisière Dong Hai-10 d’une portée maximum de 1.500 km. Sur des objectifs programmés à l’avance, la précision pourrait théoriquement atteindre 10 mètres.
L’Armée populaire de Libération (APL) a déjà près de 600 missiles balistiques prêts à frapper des objectifs à Taiwan et ce chiffre augmente chaque année de 10 à 15%. A Taipei, l’Assemblée débat âprement de l’éventuelle acquisition de 18 milliards USD d’armements américains défensifs, dont quelques anti-missiles Patriot-III. Mais le Patriots seraient probablement vite saturés en cas de frappes balistiques chinoises généralisées. Et ils ne sont pas prévus contre des missiles de croisière volant à très basse altitude, au-dessous des lobes de radars. La menace chinoise par missiles est très sérieuse et seuls les Américains peuvent encore dissuader Pékin de faire un malheur.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

« L’incident du Vendémiaire », une fébrilité chinoise

Le « Taïwan Relations Act » et les illusions du statu-quo

Les défis de l’obsession réunificatrice

Tsai Ing-wen à la peine. Sous la vigilance de Pékin, le paysage démocratique de l’Île évolue

Taiwan à la recherche d’un nouveau soft-power