Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Lectures et opinions

« La rêveuse et la dragueuse »

Par Xi Yang

Xi Yang est shanghaien, chinois et universel en même temps. Né en 1965, dramaturge et romancier, il est ouvert à des influences littéraires étrangères autant que chinoises. Son petit livre, traduit sous le titre LA REVEUSE ET LA DRAGUEUSE, semble fait pour le théatre. Quatre personnages, deux amis encore jeunes et deux jeunes femmes également amies entre elles font connaissance dans le night-club d’un hôtel, qu’on imagine à Shanghai. Pour les deux garçons qui les regardent danser ensemble, elles sont Qingyi et Huadan. Allusion au théatre traditionnel, où Qingyi est une femme chaste et vertueuse, reconnaissable à sa longue veste noire. Huadan est au contraire plus légère et coquette, habillée de couleurs. Les deux hommes aussi ont des personnalités contrastées. L’un d’eux est prêt à une aventure, l’autre reste fidèle à un amour qui reste dans l’ombre. Cela donne une longue nouvelle finement érotique, dans un jeu de quatuor qui se termine sans promesse ni rupture, dans un cadre hors du temps.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

« Un complot contre la Chine ? Comment Pékin voit le nouveau consensus de Washington ». Par Wang Jisi

Washington lâche la bride à Nord Stream 2. La Chine en ligne de mire

Qu’en est-il du « piège » chinois de la dette ?

Du côté de « l’Indopacifique », la mauvaise santé économique de l’Inde

François Heisbourg : Le mystère non résolu de l’origine de la pandémie à Wuhan