Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Technologies - Energie

Le Progamme national pour le développement des sciences et technologies à moyen et long terme (2006-2020)

Ce document vient d’être adopté (09-02-2006) au plus haut niveau de l’appareil politique chinois. Il fixe les objectifs à réaliser d’ici 15 ans dans le développement des sciences et des techniques en Chine.

A peu près tous les grands axes de recherche chinois sont rappelés : l’énergie (économie d’énergie et production d’énergies propres), l’agriculture, les NTIC, l’industrie du recyclage, l’économie des ressources et la protection de l’environnement, la prévention des graves maladies et des épidémies, la modernisation du système de santé, la modernisation des équipements et des armements de l’armée chinoise, les technologies spatiales, aérospatiales et océaniques, les nanotechnologies et celles sur les nouveaux matériaux.

Objectifs

Jusqu’en 2020, le progrès des sciences et des technologies en Chine devra contribuer pour 60% et même plus au développement de l’économie chinoise. De même, la dépendance aux technologies étrangères reculera à 30% et même plus dans le pays. Le nombre des brevets d’invention de Chine et de publications scientifiques académiques devront être en nombre et en qualité dans le Top 5 mondial.

La Chine soutient l’innovation.

La Chine exhorte ses grandes entreprises à établir des instituts de recherche et de développement (R&D) et les appelle à contribuer à la réalisation d’ici 15 ans des objectifs prévus par l’Etat en matière d’innovation, selon les principes directeurs du programme national sur le développement scientifique : Progamme national pour le développement des sciences et technologies à moyen et long terme (2006-2020).

La Chine encouragera les entreprises à dépenser davantage dans la recherche et le développement des sciences et à établir des laboratoires et des centres de recherche regroupant des entreprises, des universités et des instituts de recherches scientifiques.

En outre, la Chine accordera des soutiens aux entreprises pour qu’elles participent aux projets de recherche nationaux. Leur capacité à l’innovation sera un indicateur clé pour l’évaluation des qualifications desdites entreprises.

En sus, des réglementations et des mesures politiques seront formulées pour encourager l’innovation des petites et moyennes entreprises.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Le « Dieu du feu » chinois s’est posé sur Mars

La station 天宫 Tiangong entre dans sa phase finale

Du train magnétique à l’écologie automobile intelligente. Mythes et réalités du nationalisme technologique

Compétition spatiale autour de la « planète rouge »

Avis de rupture du monde de la high-tech