Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Taiwan

Liaisons aériennes directes à l’occasion du Nouvel An lunaire

Les liaisons aériennes directes entre la Chine et Taiwan, à l’occasion de la Fête du Printemps ont commencé le 20 janvier. Elles devraient durer jusqu’au 7 février. Elles relient les villes de Taipei et Kaohsiung (à Taiwan) avec Canton, Xiamen, Shanghai et Pékin (en Chine).
Six compagnies aériennes taiwanaises et six du continent y participent. Comme l’an dernier, l’accord sur ces liaisons a été signé entre les organisations professionnelles et non au niveau politique. Pour satisfaire Taipei, les vols font un détour par l’espace aérien de Hong Kong ou de Macao. Cette année, en revanche, tous les Taiwanais sont admis sur ces vols et pas seulement ceux qui sont professionnelllement basés en Chine populaire. 72 vols sont prévus, contre 48 l’an dernier.
Cet arrangement sino-taiwanais devient donc annuel et peut être amélioré d’année en année. Mais il y a peu d’espoir de le transformer en un accord permanent de liaisons aériennes directes dans la configuration politique actuelle.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

« L’incident du Vendémiaire », une fébrilité chinoise

Le « Taïwan Relations Act » et les illusions du statu-quo

Les défis de l’obsession réunificatrice

Tsai Ing-wen à la peine. Sous la vigilance de Pékin, le paysage démocratique de l’Île évolue

Taiwan à la recherche d’un nouveau soft-power