Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Taiwan

MA Ying-Jeou se déclare formellement

Dimanche 3 avril, le maire de Taipei, MA Ying-jeou (54 ans) a formellement annnoncé, devant 3.000 militants du Kuomintang, sa candidature à la présidence du parti, lors de l’élection en mai d’un successeur de LIEN Chan, qui se retire. L’affaire n’est pas jouée d’avance, son rival WANG Jin-Pyng ayant des appuis dans le sud de l’île et dans l’appareil du KMT. Mais MA Ying-Jeou a lui aussi des atouts sérieux de personnalité et de base électorale. Il s’engage à réformer le KMT, qui en a besoin, à “stabiliser les relations avec la Chine continentale” et à rejeter l’indépendance de Taiwan pour trouver un accord de réunification dans le long terme.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

« L’incident du Vendémiaire », une fébrilité chinoise

Le « Taïwan Relations Act » et les illusions du statu-quo

Les défis de l’obsession réunificatrice

Tsai Ing-wen à la peine. Sous la vigilance de Pékin, le paysage démocratique de l’Île évolue

Taiwan à la recherche d’un nouveau soft-power