Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Taiwan

Nouveau Bureau Politique. Après l’échec « d’un pays deux systèmes » à Hong-Kong, quelle nouvelle stratégie de réunification ?

Le 6 janvier dernier, dans Nikkei Asia, Katsuji Nakazawa faisait était d’une information venant des entrailles opaques de l’appareil après la mise en place de la nouvelle direction politique.

Wang Huning, 69 ans, conseiller politique des dirigeants chinois depuis Jiang Zemin [1] et promu du 5e au 4e rang de l’appareil, serait chargé avec l’ancien ministre des Affaires étrangères Wang Yi, entré au BP à 69 ans, ayant aussi l’expérience d’avoir été de 2008 à 2013, le Directeur du Bureau des Affaires taïwanaises, d’imaginer une nouvelle stratégie pour réunifier l’Île au Continent en remplacement de celle « d’Un pays deux systèmes ».

Discrédité par l’appareil à Hong Kong où la prévalence accordée à la sécurité nationale a étouffé toute respiration politique démocratique, le schéma imaginé par Deng Xiaoping ne peut plus servir d’épine dorsale à la politique taïwanaise de Pékin.

Déjà rejeté par la grande majorité les Taïwanais dont rares sont ceux, même au KuoMinTang, qui envisagent une réunification avec une Chine gouvernée par le Parti communiste, le brutal écrasement dans la R.A.S de toute respiration politique entre 2019 et 2022 a rendu le concept politiquement inopérant pour une réunification pacifique. Lire : Un policier inflexible à la tête de Hong Kong.

A Pékin, la Direction politique le sait et tandis que Xi Jinping a lui-même cessé de se référer aux « deux systèmes », une nouvelle stratégie se prépare. Wang Huning futur Président de la Conférence Politique Consultative du peuple chinois, à la suite de Wang Yang ancien n°4 du Comité Permanent exclu du Bureau Politique par le 20e Congrès, en sera la cheville ouvrière, avec Wang Yi, qui prendra la direction du « groupe dirigeant – 领导组- sur la question de Taïwan ».

Le 16 janvier, une partie de la nouvelle structure dont un des objets est d’activer le « Front Uni » des partis non communistes pour coordonner les efforts de promotion en Chine et hors de Chine des intérêts économiques et stratégiques chinois, s’est réunie sous la direction de Xi Jinping.

Décidée à l’occasion de la nomination des nouvelles directions des huit partis non communistes et de la fédération des syndicats de l’Industrie et du Commerce, la réunion était un passage de relai. Étaient présents Wang Yang, sur le départ, Wang Huning son successeur, et Ding Xuexiang, 60 ans n°6 du Comité Permanent. Promu par le 20e Congrès, Ding est un fidèle de Xi Jinping qu’il a connu à Shanghai en 2007, où il était devenu le n°1 de la Commission des Affaires légales et juridiques.

Note(s) :

[1Wang est à l’origine de la théorie des « Trois représentativités - 三个代表 - » de Jiang de Zemin acrobatie dogmatique associant les entrepreneurs capitalistes au parti communiste ;

Il a aussi imaginé les pensées d’une « société harmonieuse 和谐 社会 » et d’un « développement scientifique 科学发展 » de Hu Jintao dont le but fut, dans la foulée des « Trois représentativités » d’accompagner et de contrôler le surgissement de contradictions sociales complexes menaçant la stabilité sociale.

Parmi lesquelles, selon Hu Jintao lui-même et en dehors des écarts de richesse entre individus, « le développement inégal villes-campagnes 城乡发展不平衡 ; la cohabitation et la confrontation de toutes sortes de pensées et de cultures 各种思想文化相互激荡 ; l’augmentation de plus en plus puissante des canaux de diffusion d’idées 各种思想观念影响的渠道明显增多.

Wang Huning a aussi adapté la vieille idée de Deng Xiaoping du « socialisme aux caractéristiques chinoises » maître mot de sa stratégie de contournement des conservateurs dans les années quatre-vingt, pour en faire, à l’intention de Xi Jinping, un slogan affirmant les « différences culturelles » de la Chine sur la scène internationale.

Ajoutées aux valeurs essentielles de « luttes marxistes », elles fondent une stratégie internationale de combat qui, opposée aux principes démocratiques occidentaux, propose au monde une mode de gouvernance alternatif.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Manoeuvres législatives

Présidentielles. Victoire de Lai Qing De ; net recul législatif du Min Jin Dang. Souple et pragmatique, Ko Wen-je renforce sa position d’arbitre

Présidentielles 2024 : Lai toujours favori. L’écart avec Hou se resserre. Les perspectives du scrutin législatif se brouillent

Promouvoir la démocratie et les libertés pour échapper au face-à-face avec Pékin

Nouvelle irruption de Terry Gou dans la course présidentielle