Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Taiwan

Paralysie de la grande politique à Taiwan

CHAO Chien-Ming, le gendre du président taiwanais, et six autres personnes ont été officiellement inculpés de délit d’initié. Parmi eux se trouve le père de CHAO Chien-Ming et le président de la société Taiwan Development and Trust Corp. L’image publique de CHEN Shui-Bian, de sa famille et celle du parti indépendantiste DPP souffrent beaucoup de ce scandale.
Le mandat du président taiwanais va jusqu’en 2008 et n’est plus renouvelable. Mais CHEN a jugé préférable de déléguer toutes ses responsabilités intérieures au premier ministre. En outre pour la politique extérieure, les relations avec le Continent et avec les Etats-Unis, la Défense, il est paralysé par l’opposition, majoritaire au Yuan législatif. Celle-ci, et en particulier MA Ying-Jeou, président du Kuomintang, semblent résignée à patienter.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Les défis de l’obsession réunificatrice

Tsai Ing-wen à la peine. Sous la vigilance de Pékin, le paysage démocratique de l’Île évolue

Taiwan à la recherche d’un nouveau soft-power

« Quand Pékin harcèle Taïwan, Washington lui ouvre les bras. »

Flambée de tensions dans le Détroit sur fond de « bruits de ferraille ». Quel avenir pour Taïwan ?