Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Taiwan

Pékin à Singapour : pas de visites à Taipei, sinon

Pékin a réagi fortement à la visite "privée" de trois jours faite par le vice-premier ministre singapourien LEE Hsien Loong à Taipei : protestation diplomatique, menace de réduire certains échanges, report de la visite d’un ministre singapourien à Chengdu prévue fin juillet, et menace de détérioration des relations bilatérales.
LEE Hsien Loong est le fils du "Senior Minister" LEE Kuan Yew et sans doute le prochain premier Ministre de Singapour. Il avait été reçu à Pékin en mai. Des contacts politiques et militaires (espacés) entre Singapour et Taiwan ont déjà eu lieu dans le passé, mais la ligne de Pékin s’est durcie en ce moment sur ce point, comme sur tous les principaux sujets stratégiques (voir notre éditorial du 11-07-04 "JIANG Zemin se positionne...").


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

« L’incident du Vendémiaire », une fébrilité chinoise

Le « Taïwan Relations Act » et les illusions du statu-quo

Les défis de l’obsession réunificatrice

Tsai Ing-wen à la peine. Sous la vigilance de Pékin, le paysage démocratique de l’Île évolue

Taiwan à la recherche d’un nouveau soft-power