Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Technologies - Energie

Shanghai-Hangzhou : le MAGLEV butte sur un obstacle

La construction du train MAGLEV, de conception Siemens, reliant Shanghai à Hangzhou (175 km), a été « suspendue » par le gouvernement municipal, en partie à cause du risque de radiations alimentant l’opposition locale, notamment à Minhang, banlieue sud de Shanghai.
Selon Xinhua, des milliers de résidents vivant le long du trajet prévu ont fait des pétitions demandant le report. Les autorités locales ont subi une énorme pression au cours des derniers mois et reçu une grande quantité de plaintes.
Celles-ci soulignaient que la zone verte envisagée de part et d’autre de la ligne n’avait que 22,5 mètres de large, alors qu’initialement une protection de 150 m était jugée nécessaire. Les spécifications allemandes auraient été de 300 m.
Le gouvernement central avait pourtant approuvé l’étude de faisabilité de la ligne Shanghai-Hangzhou en mars 2006, avec des vitesses allant jusqu’à 450 km/h.
Mais depuis lors, le MAGLEV à l’essai en Allemagne a eu un grave accident et celui de Pudong un début d’incendie en août. Le coût de 4,5 milliards de dollars était déjà contesté par des experts parlant d’au moins 5,2 milliards. Bref, quelles que soient les raisons de cette suspension, le MAGLEV risque de manquer le rendez-vous l’Expo-2010.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

A Dubaï, la Chine championne des renouvelables et du charbon

Les guerres de l’espace et des microprocesseurs, deux secteurs clé de la rivalité sino-américaine

Projets spatiaux chinois et rupture de la coopération avec l’Occident

Guerre froide sino-américaine. Pékin riposte aux embargos de Washington en interdisant le géant MICRON

Modernisation de l’industrie lourde, « Chine 2025 » et transferts de technologies