Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Politique intérieure

Les hussards de la réforme et leurs adversaires

Il ne fait pas de doute que le Parti a engagé des réformes dans l’industrie, le rail, l’administration et la finance qui assurément bouleversent quelques avantages acquis, prébendes et positions de pouvoir des clans et des familles. Le système financier chinois en particulier est l’objet d’attentions d’une équipe déterminée à briser les connivences paralysantes entre les banques et le secteur public, principaux acteurs de la monopolisation et du gaspillage des crédits publics, dont une partie est détournée vers la spéculation immobilière.

L’objet de l’offensive qui vise à la transparence et à la concurrence est aussi d’éradiquer les circuits parallèles, à l’origine des taux d’intérêts usuraires qui asphyxient les PME et enrichissent les spéculateurs et les agioteurs affairistes.

L’esprit de la bataille engagée depuis le printemps et fermement ancré dans l’idée réformiste n’est évidemment pas limité aux techniques industrielles, administratives ou financières. Touchant aux intérêts particuliers et à la corruption des plus hautes strates du régime, consubstantielle de son fonctionnement, il est forcément politique. L’ampleur des chocs infligés au système et les remous qu’ils provoquent dans l’oligarchie sont homothétiques de l’efficacité des actions menées. A cet égard, le régime envoie des signaux ambigus que cette note tente de décrypter.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Le nationalisme des « caractéristiques chinoises » s’affirme comme l’idée force du Congrès

La purge des corrompus n’a pas de cesse

A Hong Kong, la justice met fin à l’indulgence

A Hong Kong, un tribunal invalide 4 parlementaires récemment élus

La force du symbole de Liu Xiaobo et la crainte des influences occidentales