Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Politique intérieure

Liberté de culte. Renaissance du verbe révolutionnaire. Lacunes de l’état de droit

En bref :

• L’ANP vient de proposer une loi, qui entrera en vigueur le 1er mars 2011, et destinée à taxer ou sanctionner les sociétés publiques ou privées, ainsi que les administrations publiques et les individus, responsables des gaspillages du sol et des réserves d’eau. L’initiative vient après que l’Académie des Sciences, l’Agence de l’ONU pour la protection des sols, et le ministère chinois des ressources hydrauliques, aient pointé du doigt les risques de pénurie : « la contraction des surfaces agricoles et des réserves d’eau menace notre équilibre écologique, notre sécurité alimentaire et affaiblit nos capacités à maîtriser les inondations » (Zhou Ying, vice-ministre des ressources hydrauliques).

Circulation automobile dans Pékin : Avec une moyenne de 2000 véhicules individuels en plus chaque jour (plus de 500 000 véhicules nouveaux en 2010), la circulation dans Pékin, notamment par temps de pluie, tient du cauchemar. La mairie a récemment mis en ligne pour consultation une série de mesures à moyen et long termes, destinées à alléger le problème.

Ces dernières vont de la construction de villes satellites reliées par un réseau de communication rail et routes plus dense, à une série de restrictions (circulation alternée, augmentation du prix des parkings, taxes sur les plaques d’immatriculation, interdiction aux non titulaires de Hukou d’acheter une voiture particulier), en passant par l’amélioration du réseau routier et ferré intra muros (passages sous terrains, construction de 500 km de voies de métro urbain).

Puissance militaire chinoise : Dans une étude récemment publiée par les médias officiels, le Major Général Luo Yuan, vice-président de l’Académie des Sciences Militaires, explique, à contre courant du discours officiel sur l’émergence pacifique de la Chine, que « la richesse économique n’était pas un attribut de puissance suffisant ».

Celle-ci devait être complétée par un « système judiciaire vigoureux » et « un esprit de défense sans concession, s’inspirant d’une mentalité militariste ». Il ajoute : « l’environnement immédiat n’est pas apaisé, il existe toujours des périls extérieurs, la patrie n’est pas unifiée et les forces séparatistes continuent à nous menacer ».

Simultanément la presse anglo-saxonne (Wall Street Journal et New-York Times) publiait des articles sur la mise an point par la Chine du missile balistique antinavire DF 21D, capable de frapper avec précision une cible mobile, même dotée de défenses anti missiles modernes, jusqu’à une distance de 1500 km.

La Chine est probablement le pays au monde qui fait le plus d’efforts dans le développement de missiles de toutes sortes et de toutes portées. Les progrès réalisés dans ce secteur obligeront les Etats-Unis à prendre des risques, s’ils voulaient intervenir dans un conflit dans la zone du détroit de Taïwan ou de la péninsule coréenne.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Le 4 mai, genèse du nationalisme chinois

Retour de flammes académique. Mise aux normes universitaire et contradictions marxistes

La longue portée des armes chinoises

L’obsession normative exportée hors de Chine

40e anniversaire des réformes. Crispation politique et incertitudes