Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Taiwan

Signature de l’accord cadre économique avec la Chine

En bref

• Le 12 juillet, le Président Hu Jintao a déclaré à Wu Poh Hsiung, président honoraire du KMT, venu en Chine à l’occasion du 5e forum culturel sino taïwanais de Canton, que l’accord cadre montrait comment Taïwan et la Chine pouvaient « surmonter les obstacles à leur développement », ajoutant que « les relations économiques dans le Détroit devaient être développées et institutionnalisées ». Depuis 2005, année de la réconciliation entre le PCC et le KMT de nombreux successeurs de Thang Kai Chek se sont succédé en visite en Chine. A chaque fois, ils ont été reçus par les autorités chinoises au plus haut niveau.

• Du 30 juin au 5 juillet, la marine chinoise a conduit une série d’exercices à tirs réels au large de Zhoushan et Taizhou au Zhejiang, dans une zone située à 230 milles nautiques au nord de Taïwan. La démonstration de force était aussi la réponse chinoise aux annonces par Séoul et Washington de la prochaine tenue en Mer Jaune de l’exercice annuel des forces conjointes américaines et sud-coréennes, dans un contexte de tensions liées au torpillage de la corvette sud-coréenne Cheonan en mars dernier.

Le 14 juillet la Chine a officiellement réagi à cette perspective par la voix de son porte-parole « Nous nous opposons fermement à la participation de tout aéronef ou vaisseau militaire étranger à des activités pouvant menacer la sécurité de la Chine en Mer Jaune et dans ses eaux territoriales ».

L’exercice affirmait la souveraineté chinoise dans un secteur souvent fréquenté par les navires espion américains. Il a permis d’observer les nouveaux catamarans furtifs lance-missiles de Type 022, armés de missiles de croisière anti navires, dont la vélocité et la souplesse d’emploi sont une menace nouvelle pour les porte avions américains.

• Selon le Tapei Times du 10 juillet, la marine américaine aurait récemment déployé à proximité des côtes chinoises 3 sous marins de la classe Ohio, venant des Philippines, de Diego Garcia et de Pusan, équipés de plusieurs centaines de missiles de croisière Tomahawk. Daniel Blumenthal, spécialiste américain des affaires militaires, explique que cette présence est destinée à montrer la continuité de l’implication de Washington dans le détroit de Taïwan.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Chine – Taïwan – Etats-Unis, sérieux orages en vue

« L’incident du Vendémiaire », une fébrilité chinoise

Le « Taïwan Relations Act » et les illusions du statu-quo

Les défis de l’obsession réunificatrice

Tsai Ing-wen à la peine. Sous la vigilance de Pékin, le paysage démocratique de l’Île évolue