Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Chronique

Coup de projecteur sur le futur pouvoir central chinois. 2e Partie
Beidaihe
Le nom de Beidaihe, station balnéaire et lieu du séminaire d’été de la direction chinoise, situé sur le Golfe de Bohai, à 250 km à l’est de Pékin, est inscrit sur un rocher au bord de la plage.

La préparation de la 2e partie de cette revue des prétendants au Comité Permanent a coïncidé avec deux événements importants de la vie politique chinoise.

Le 9 août dernier, exilé sous haute surveillance à Hefei, la capitale de l’Anhui qui se trouve être aussi la province d’origine de Hu Jintao – ce qui n’est pas une coïncidence -, s’est déroulé le procès de Gu Kai Lai et de quelques uns de ses complices pour le meurtre du consultant anglais Neil Heywood en novembre 2011.

En même temps, le Parti renouait officiellement avec l’ancienne coutume du séminaire d’été à la station balnéaire de Beidaihe pourtant formellement supprimé en 2003, indiquant par la même le sérieux de la situation politique et l’urgence de négocier une synthèse acceptable des choix politiques à venir.

Même s’il est clair que le pouvoir le souhaite, le séminaire et le procès ne peuvent pas être dissociés. Tout comme il est impossible de dissocier Bo Xilai, l’ancien n°1 de Chongqing, du meurtre du Consultant anglais. Pourtant la pièce de théâtre qui fut jouée à Hefei, le 9 août, dont on attend toujours le verdict, était manifestement pré-arrangée et avait pour but de tenir le Parti éloigné de l’affaire, tout en donnant satisfaction aux autorités britanniques qui réclamaient vérité et justice.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Le Parti, point de situation et perspectives. La « sécurité nationale », assurance à large scope pour la pérennité du Parti-État

Bruits de ferraille en mer de Chine de l’Est. Chronique d’un nationalisme enflammé et contrecoups

Retour sur la troublante psychose de l’origine fabriquée de la pandémie

A Hong Kong, Pékin impose le patriotisme électoral et éteint la mèche démocratique allumée par Chris Patten

Covid-19 – Wuhan. L’OMS a rendu son rapport. Satisfait, Pékin invite à regarder ailleurs