Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Album

Pékin ce n’est pas de la tarte

Chapitre VII

Toutes les équipes disponibles étaient sur le pont et le bureau semblait presque calme. Faudrey était à son bureau, en prise directe avec tous les agents sur le terrain.

- Alors, ça boume ?

- Pas terrible, me répondit le général. Cette fois-ci, on est sûr et certain de tenir les bons, mais on a des interférences majeures sur la ligne.

- Quel genre d’interférences ?

- Je ne sais pas et ce qu’il y a de pire, Weng ne sait pas non plus... Ce qui est plus embêtant...

On a des individus locaux aussi discrets que des caterpillars filant un vélo qui se sont collés également à leurs basques... On est presque sûrs que Piedritti les a déjà repérés et ils ont pris l’ascenseur avec Cucchini quand il est descendu de sa chambre. Avec la gueule qu’ils ont, leur coiffure en brosse et l’oreillette qui pend le long de leur joue, faudrait qu’il ait été vraiment miro pour ne pas les remarquer. Weng jure que ce ne sont pas des hommes à lui et recherche qui lui fait ce coup-là. A priori, il y a des gens chez lui qui ont perdu patience et qui trouvent que la situation a trop duré... On se prépare donc à une intervention rapide avant qu’il ne soit trop tard et que nos deux agneaux ne réagissent.

- On est certains qu’ils ont été repérés ?

- C’est plus que de la certitude ! Cucchini est même remonté dans sa chambre pour s’habiller d’un manteau rouge et d’une perruque blonde, une de ces perruques qui ont déjà servi dans les entartages précédents. Il nous la joue classe et décontracté ; j’apprécie le clin d’œil... Il est de la vieille école, de ceux qui savent finir en beauté...

- Ils sont où maintenant ?

- Ils se sont rejoints au Novotel. Ils sont en conciliabule en train de s’en jeter un derrière le gosier, au bar du lobby. J’ai donné mon accord à Weng. Dès qu’ils pointent le nez dehors, on les cueille... Cela ne sert plus à rien de les filer à distance maintenant qu’ils se savent piégés.

- Qu’est-ce que je fais ? Je rejoins Mimille ?

- Ce n’est plus la peine. Qu’as-tu trouvé dans ta perquisition ?

- Rien de bien concluant. Le seul indice qui nous prouve que Piedritti est vraiment complice, pour le moment, c’est sa voiture. Une analyse de la peinture grise nous confirmera sûrement qu’il s’agit bien du véhicule qui a servi lors de la première agression sur Teuton. Par contre, on ne sait pas qui la conduisait ce jour-là. Il pourra toujours prétendre qu’il n’était pas au courant... Chez lui, je n’ai pas trouvé grand-chose ; que du matériel relatif à l’exposition. Si nous n’avons plus besoin d’être discrets, je vais ramener les papiers qui traînent là-bas, histoire de les regarder d’un peu plus près. On y trouvera peut-être les raisons qui les poussent à empâtisser leur prochain avec autant d’ostentation... J’ai hâte de comprendre. Je ne vois pas ce que la cause Corse a à gagner dans ces attentats et je vois encore moins ce que cela peut avoir à faire avec leurs business avoués et non avoués...

- On en saura sûrement plus dans une heure ou deux. Prends un des chauffeurs en bas si tu retournes chez Piedritti. Au prix où ils nous les facturent à la journée, je préfèrerais qu’ils servent à quelque chose... Et demande aux sbires de Weng de me mettre des gardes à la porte de l’appartement après ton passage.

Il me fallut moins de deux heures pour parachever ma visite matinale en ne prenant plus la moindre précaution.J’enavais profité pour vider tous les tiroirs et tous les placards, retourné le lit et les tapis, sans pour cela faire de découvertes extraordinaires. Piedritti était un bon professionnel et n’avait pas laissé beaucoup d’indices majeurs derrière lui. J’avais pris mon temps pour jeter un coup d’œil plus approfondi sur ses dossiers, mais tout semblait en règle.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Xénophobie et nationalisme. Effet collatéral de la crise entre la Chine et l’Occident, Chloé Zhao dans la tourmente des réseaux sociaux

Dans la Chine profonde, les murs parlent

Le public chinois n’a pas vraiment aimé le dernier Mulan de Walt Disney

L’Azalée de Jacques Pimpaneau

Solidarité musicale avec Wuhan